Manifestation contre EuropaCity dimanche 21 mai 2017 à Gonesse [Demonstration against EuropaCity Sunday, May 21st, 2017 in Gonesse]

Non à EuropaCity [No to EuropaCity]
Français English
J’ai participé à la manifestation contre EuropaCity dimanche 21 mai 2017 à Gonesse. Des syndicats de travailleurs (CGT, SUD), plusieurs organisations politiques (PCF, FI, PG, AL, NPA, GR, …) et quelques autres organisations (CPTG, France Nature Environnement, Attac, Confédération Paysanne, Amis de la Terre, Droit au logement, COSTIF, Réseau des AMAP d’Île-de-France, MLNE, …) étaient présents. I participated in the demonstration against EuropaCity Sunday, May 21st, 2017 in Gonesse. Several trade unions (CGT, SUD), several political organizations (PCF, FI, PG, AL, NPA, GR, …) and several other organizations (CPTG, France Nature Environment, Attac, Peasant confederation, Friends of the Earth, Right in the housing, COSTIF, CSA Paris metropolitan region network, MLNE, …) were present.
EuropaCity est un grand projet inutile imposé. Le groupe français Auchan et l’investisseur chinois Wanda souhaitent acheter les terres agricoles seulement 5 € le mètre carré et les revendre au moins 640 € le mètre carré une fois que leur complexe regroupant loisirs, équipements « culturels » et commerces sera construit. Ils prétendaient initialement créer plus de 12000 emplois temporaires et 12000 emplois pérennes mais des estimations plus réalistes parlent de seulement 4200 emplois temporaires. Quant à la création d’emplois pérennes, il faudrait plutôt parler de déplacement et de destruction d’emplois selon moi comme la zone est déjà saturée de centres commerciaux, notamment Aéroville qui emploie 1600 personnes, Paris Nord 2 qui emploie 900 personnes et O’Parinor qui emploie 3500 personnes. Les terres humides qu’ils convoitent sont hautement fertiles et ont un rôle important dans la régulation climatique du territoire, leur bétonnage entraînerait une augmentation de la température de deux degrés Celsius en Île-de-France à long terme. De plus, EuropaCity était présenté comme un projet entièrement privé dans un premier temps alors qu’il doit bénéficier d’un financement public de plus d’un milliard d’euro pour la création d’une gare pour le desservir lui tout seul, elle ne desservira aucune zone d’habitations comme il y a trop de bruits à cause des avions qui passent par l’aéroport Roissy Charles de Gaulle pour y construire de nouveaux logements. Les emplois dans les autres centres commerciaux avoisinants et dans l’aéroport de Roissy sont essentiellement occupés par des personnes sur-qualifiées vivant en Seine-Saint-Denis; si le schéma se répète, les nouveaux emplois ne seront pas occupés par de nombreux demandeurs d’emplois peu qualifiés vivant dans cette partie du Val-d’Oise. EuropaCity cible une clientèle huppée et internationale donc je ne vois absolument pas en quoi la population locale assez modeste pourrait y trouver son compte. Ce projet ne répond à aucun besoin social, il fera surtout la joie des promoteurs, la gare sera très peu utilisée par la population locale que ce soit pour consommer, pour rentrer chez elle ou pour aller au travail mais c’est elle qui risque de la payer très cher. Ne pourrait-on pas financer d’autres projets avec l’argent du conseil départemental et laisser les paysans cultiver ces terres? EuropaCity is a big useless imposed project. The French group Auchan and the Chinese investor Wanda wish to buy the agricultural grounds only 5 € per meter square and resell them at least 640 € per meter square once their complex regrouping leisure activities, « cultural » equipments and shops will be built. They initially claimed to create more than 12000 temporary jobs and 12000 durable jobs but some more realist estimations mention only 4200 temporary jobs. As for the creation of durable jobs, we should rather talk about the move and the destruction of jobs according to me as the zone is already saturated of shopping centers, especially Aéroville that employs 1600 people, Paris Nord 2 that employs 900 people and O’Parinor that employs 3500 people. The humid grounds that they lust after are highly fertile and have an important role in the climate regulation of the territory, their concreting would cause an increase of the temperature of two degres Celsius in the Paris metropolitan region on the long term. Moreover, EuropaCity was introduced as an entirely private project over a first phase whereas it must benefit of a public funding of one billion euros for the creation of a station to serve it alone, it won’t serve any residential area as there are too much noises because of the aircrafts that come by the Roissy Charles de Gaulle airport to build any new accomodations. The jobs in the other neighbouring shopping centers and in the Roissy airport are primarily held by people over-qualified living in Seine-Saint-Denis; if the schema gets repeated, the new jobs won’t be held by many little qualified job-seekers living in this part of the Val-d’Oise. EuropaCity targets the crested and international customers, therefore I don’t absolutely see how the rather modest local population could find what it’s looking for here. This project doesn’t meet any social need, it will make the joy of the promoters above all, the station will be used very little by the local population that is to consume, to return to it or to go to work but it’s the one that risks to pay it very expensively. Couldn’t one fund other projects with the money of the departmental council and let the peasants cultivate these grounds?
J’ai plusieurs désaccords avec les propositions qui ont été faites pendant cette journée de mobilisation :

  • Être sur Facebook ou se soucier d’écologie, il faut choisir. Il est contradictoire de dénoncer l’impact écologique des centres commerciaux sans dénoncer l’impact écologique des centres de données de Facebook qui rejettent du cadmium et du mercure et qui massacrent ainsi la faune et la flore. Il faut faire connaitre la vérité sur ce projet mais pas par le biais de réseaux asociaux sous contrôle impérialiste polluants administrés par des libertariens d’extrême-droite anti-pauvres, colonialistes et racistes.
  • Je ne pense pas que des emplois demandant d’exécuter des gestes très répétitifs soient des emplois de qualité, il faudrait peut-être mettre à la poubelle la doxa romantique réactionnaire anti-technologique luddiste sans sombrer dans le scientisme technophile le plus béat. Il est possible de répondre à certains besoins sociaux par le recours à la technique et aux machines mais en définissant des critères de qualité et des outils loin des référentiels capitalistes et dans le respect de l’environnement.
  • Les petits commerces ne sont pas une alternative viable aux grandes surfaces, il faut trouver d’autres solutions soutenables à la fois pour les producteurs et pour les consommateurs, mettre de l’humain uniquement là où on en a vraiment besoin et accepter les mutations et les disparitions de métiers à condition qu’elles répondent aussi à des évolutions des besoins sociaux.

I have several disagreements with the proposals which were made during this day of mobilization:

  • You have to choose between being on Facebook or taking care about ecology. Denouncing the ecological impact of shopping malls without denouncing the ecological impact of the centers of data of Facebook which reject some cadmium and some mercury and which so massacre the flora and fauna is contradictory. We have to tell the truth on this project but not by the means of pollutants antisocial networks under imperialist control administered by some colonialist and racist extreme-right anti-poor libertarians.
  • I don’t think that some jobs requiring to execute very repetitive gestures are quality jobs, we should perhaps throw into the trash bin the luddite anti-technological reactionary romantic doxa without sinking into the dumbest technophile scientism. It’s possible to meet certain social needs by the recourse to the technique and the machines but by defining quality standards and tools far from the capitalist reference frames and in the respect of the environment.
  • The small shops aren’t a viable alternative to the supermarkets, it’s necessary to find other solutions supportable both for the producers and the consumers, to put the human being only where one really needs some and to accept the changes and the disappearances of some occupations provided that they also answer the evolutions of the the social needs.

Manifestation contre EuropaCity [Demonstration against EuropaCity]
« Manifestation contre EuropaCity » « Demonstration against EuropaCity »
Contre le projet EuropaCity, plantons, marchons [Against the EuropaCity project, let's plant, let's walk]
« Contre le projet EuropaCity, plantons, marchons » « Against the EuropaCity project, let's plant, let's walk »
Plantations de poireaux [Plants of leeks]
Plantations de poireaux Plants of leeks
Débat au sujet d'EuropaCity [Debate about EuropaCity]
Débat au sujet d'EuropaCity Debate about EuropaCity
Débat au sujet d'EuropaCity [Debate about EuropaCity]
Débat au sujet d'EuropaCity Debate about EuropaCity
Auchan détruit des champs [Auchan destroys some fields]
« Auchan détruit des champs » « Auchan destroys some fields »
Intervention de la co-présidente du réseau des AMAP d'Île-de-France [Speech of CSA Paris metropolitan region network's co-president]
Intervention de la co-présidente du réseau des AMAP d'Île-de-France Speech of CSA Paris metropolitan region network's co-president
Intervention de la CGT FNAF [Speech of CGT FNAF]
Intervention de la CGT FNAF Speech of CGT FNAF
Non à Europa City, résistons. Stop aux méga centres commerciaux sur nos terres agricoles [No to Europa City, let's resist. Stop to the huge shopping centers on our agricultural grounds]
« Non à Europa City, résistons. Stop aux méga centres commerciaux sur nos terres agricoles » « No to Europa City, let's resist. Stop to the huge shopping centers on our agricultural grounds »
Ni Auchan ni Wanda, c'est nous le Grand Paris [Neither Auchan nor Wanda, we're the Great Paris]
« Ni Auchan ni Wanda, c'est nous le Grand Paris » « Neither Auchan nor Wanda, we're the Great Paris »
Wanda, on ne veut pas de toi, France Nature Environnement [Wanda, we don't want you, France Nature Environment]
« Wanda, on ne veut pas de toi », France Nature Environnement « Wanda, we don't want you », France Nature Environment
Non à EuropaCity. Protégeons nos terres agricoles [No to EuropaCity. Let's protect our agricultural grounds]
« Non à EuropaCity. Protégeons nos terres agricoles » « No to EuropaCity. Let's protect our agricultural grounds »
Non à Europa City, grand projet inutile [No to Europa City, big useless project]
« Non à Europa City, grand projet inutile » « No to Europa City, big useless project »
Non à EuropaCity [No to EuropaCity]
« Non à EuropaCity » « No to EuropaCity »
Non à EuropaCity [No to EuropaCity]
« Non à EuropaCity » « No to EuropaCity »
Intervention d'un membre du COSTIF [Speech of COSTIF's member]
Intervention d'un membre du COSTIF Speech of COSTIF's member
Intervention d'un personne luttant contre le projet de village Decathlon à Orléans [Speech of a people fighting against the project of Decathlon village near Orléans]
Intervention d'un personne luttant contre le projet de village Decathlon à Orléans Speech of a people fighting against the project of Decathlon village near Orléans
Intervention d'un membre des Amis de la Confédération Paysanne [Speech of a member of 'The friends of the farmer confederation']
Intervention d'un membre des Amis de la Confédération Paysanne Speech of a member of 'The friends of the farmer confederation'
Licence Creative Commons
Les photos de cet article sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 non transposé
Creative Commons License
The photos of this article are licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License
Licence Creative Commons
Cet article est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d'Utilisation Commerciale – Partage à l'Identique 3.0 non transposé
Creative Commons License
This article is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported License
Auteur : Julien Gouesse Author: Julien Gouesse

A propos gouessej

Ingénieur en informatique, militant politique d'extrême-gauche, développeur de logiciels libres multi-plateformes. Engineer in computer science, far left-wing political activist, developer of free open source cross-platform softwares.
Cet article, publié dans Politique, syndicalisme et vie associative, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.