Manifestation « Montée au mur des fédérés » samedi 24 mai 2014 à Paris [Demonstration « March to the Communards’ Wall » Saturday, May 24th, 2014 in Paris]

Photo20140524_145913
Français English
J’ai participé à la manifestation « Montée au mur des fédérés » samedi 24 mai 2014 à Paris. Des syndicats de travailleurs étaient présents (CGT, FSU) ainsi que le principal syndicat étudiant (UNEF), plusieurs organisations politiques (NPA, PCF, PG, Fédération Anarchiste, Europe Ecologie Les Verts, Lutte Ouvrière, PS, MRC, …) et d’autres organisations (Association des Amies et Amis de la Commune de Paris, JC, Ligue des droits de l’Homme, …). I participated to the demonstration « March to the Communards’ Wall » Saturday, May 24th, 2014 in Paris. Some trade unions were present (CGT, FSU), the main student union (UNEF), several political organizations (NPA, PCF, PG, Anarchist Federation, Europe Ecology The Green, Worker’s struggle, PS, MRC, etc…) and some other organizations (Association of the Paris Commune’s friends, JC, Human Rights League, …).
La montée au mur des fédérés a lieu tous les ans depuis 1880, elle rend hommage aux 147 communards fusillés par les Versaillais le 28 mai 1871, à la fin de la semaine sanglante. La Commune de Paris fut une brève expérience (environ 72 jours) de démocratie directe sur des bases autogestionnaires en réaction à la capitulation de Paris. Elle s’appuyait sur des élus révocables aux mandats impératifs. Elle était politiquement très en avance sur son temps, elle prit de nombreuses mesures en faveur des travailleurs (réquisition des logements vacants, égalité des salaires entre hommes et femmes, école laïque gratuite pour tous, séparation de l’Église et de l’État, mise en place de services publics, …) dont certaines ne réapparurent dans les démocraties libérales que plusieurs dizaines d’années plus tard, d’autres font toujours débat en 2014 (notamment celles relatives à la citoyenneté des étrangers). Son effervescence politique tranche radicalement avec la forte abstention qui nous attend demain pour les élections européennes. The march to the Communards’ Wall has happened each year since 1880, it honors the 147 communards shot by the Versaillists May 28th, 1871, at the end of the bloody week. The Paris Commune was a brief experience (about 72 days) of direct democracy based on self-management in response to the capitulation of Paris. It relied on some revocable elected people with imperative mandates. It was politically very ahead of its time, it took many measures for workers (requisition of vacant housing, equal pay between men and women, free secular education for all, separation between church and state, establishment of public services, …), some of which reappeared in liberal democracies several decades later, some others are still struggling in 2014 (including those related to citizenship for foreigners). Its political effervescence contrasts sharply with the high abstention that awaits us tomorrow for the European elections.
La vidéo sera bientôt prête… The video will be ready soon…
Photo20140524_142544
Photo20140524_143850
Photo20140524_143914
Photo20140524_145319
Photo20140524_145344
Tombe d'Ernest Mandel [Ernest Mandel's grave]
Tombe de Pierre Frank [Pierre Frank's grave]
Photo20140524_160410
Nous avons déposé quelques roses pour Ernest Mandel, Pierre Frank et Daniel Bensaïd. We laid a few roses for Ernest Mandel, Pierre Frank and Daniel Bensaïd.
Licence Creative Commons
Les photos et la vidéo de cet article sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 non transposé
Creative Commons License
The photos and the video of this article are licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License
Licence Creative Commons
Cet article est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d'Utilisation Commerciale – Partage à l'Identique 3.0 non transposé
Creative Commons License
This article is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported License
Auteur : Julien Gouesse Author: Julien Gouesse

A propos gouessej

Ingénieur en informatique, militant politique d'extrême-gauche, développeur de logiciels libres multi-plateformes. Engineer in computer science, far left-wing political activist, developer of free open source cross-platform softwares.
Cet article, publié dans Politique, syndicalisme et vie associative, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.