Atterrissage en douceur [Smooth landing]

Français English
Sommaire :

Summary :


Introduction


Introduction

Comme je l’avais expliqué dans mon précédent article à ce sujet, mercredi 20 novembre 2013, ma dixième petite amie et moi avions rompu d’un commun accord. Je ne perdis pas de temps, je réactivai mes profils sur Meetic et AdopteUnMec le soir même. Je savais très bien qu’elle ne ferait pas machine arrière alors je ne voyais pas l’intérêt d’attendre quelques jours. Je tentai de l’appeler deux fois sans succès. Elle créa un profil sur AdopteUnMec peu de temps après, probablement pour me provoquer, elle ne s’en servit que quelques jours. Je finis par tourner la page, je ne voulais pas rentrer dans son jeu, elle qui m’avait conseillé de rester célibataire et de cesser de chercher l’amour. Elle s’obstina à ne pas répondre à mes questions. As I had explained it in my previous article on this subject, Wednesday, November 20th, 2013, my tenth girlfriend and me had broken up by mutual agreement. I lost no time, I activated my profiles on Meetic and AdoptAGuy anew that very evening. I knew very well that she wouldn’t get back so I didn’t see the point of waiting some days. I tried to call her twice without success. She created a profile on AdoptAGuy shortly after, probably to provoke me, she used it only a few days. I finally turned the page, I didn’t want to play at her own game, she advised me to stay single and stop looking for love. She persisted in not answering my questions.

La reprise de ma quête


The resumption of my quest

J’entrai en contact avec numéro 71 sur Meetic au tout début du mois de décembre 2013. Nous nous vîmes une première fois dimanche 8 décembre et une seconde fois dimanche 29 décembre. J’appréciais sa culture et surtout son regard critique sur la société et sur les médias de masse (en particulier la télévision). Je m’entendais bien avec elle, je la trouvais gentille, pas très matérialiste ni cupide, souriante, douce et à l’écoute. Néanmoins, comme elle était fille au pair, je compris très rapidement qu’elle était très peu disponible. Depuis son arrivée en France, elle mangeait très souvent dans des fast foods et cela se voyait sur sa silhouette. Pour couronner le tout, elle avait très peu d’expérience en amour. C’est pourquoi, après avoir pas mal hésité à rester en contact avec elle après notre premier rendez-vous, je finis par m’en éloigner. Je voulais également éviter de rester en contact « avancé » avec plusieurs femmes, je préférais me concentrer sur une seule personne à la fois pour construire quelque chose de singulier mais je n’y arrivais pas quand les choses traînaient en longueur. I got in touch with number 71 on Meetic at the beginning of December 2013. We saw each other for the first time Sunday, December 8th and a second time Sunday, December 29th. I liked her culture and especially her critical look at the society and the mass media (especially television). I got along well with her, I found her nice, neither very materialistic nor greedy, smiling, sweet and attentive. However, as she was an au pair girl, I realized very quickly that she was a very little bit available. Since her arrival in France, she ate very often in fast-food restaurants and the consequences were visible on her figure. To top it all, she had a very small experience in love. That’s why, after having been quite reluctant to stay in touch with her after our first date, I finally grew away from her. I also wanted to avoid staying in « advanced » contact with several women at the same time, I preferred to focus on one person at a time to build something unique but I couldn’t do it when things were dragging on.
J’entrai en contact avec numéro 72 mercredi 11 décembre 2013 sur AdopteUnMec. Je la trouvais assez jolie, intelligente et très cultivée. Elle écrivait très bien, elle faisait très peu de fautes. J’appréciais sa présence, elle aimait mon humour, ma sensibilité et mon côté un peu coquin. J’avais l’habitude de plaisanter avec elle ce qui ne l’empêcha pas de mal prendre une de mes blagues, elle me proposa alors de chercher une autre fille. Elle fit machine arrière assez rapidement mais le mal était fait, elle réussit à me refroidir. Nous allâmes dans un restaurant corse tous les deux samedi 11 janvier 2014, dans un restaurant finlandais samedi 25 janvier et dans une brasserie samedi 8 février. Elle était très prise par sa vie amicale et ses études, je lui proposai d’attendre la fin de ces dernières pour aller plus loin que l’amitié transitoire car je voyais bien qu’elle avait très peu de temps à me consacrer et je ne voulais pas qu’elle sacrifie l’un ou l’autre pour moi. Je finis par perdre patience et accepter d’autres rendez-vous à contrecœur. Je ne voulais pas passer ma Saint-Valentin tout seul et son silence ce jour-là me convint de jeter l’éponge… temporairement. I got in touch with number 72 Wednesday, December 11th, 2013 on AdoptAGuy. I found her quite pretty, intelligent and highly cultivated. She wrote very well, she did a very few mistakes. I appreciated her presence, she liked my sense of humor, my sensibility and my (a little bit) naughty side. I used to joke with her, it didn’t prevent her from misunderstanding one of my jokes, then she suggested me to look for another girl. She backtracked pretty quickly but the damage was done, she succeeded in putting a damper on me. We went to a Corsican restaurant together Saturday, January 11th, 2014, in a Finnish restaurant Saturday, January 25th and in a brewery Saturday, February 8th. She was very busy with her studies and her friendly life, I suggested her to wait until the end of the latter to go further than the transitional friendship because I could see that she had very little time for me and I didn’t want her to sacrifice the former or the latter for me. I finally lost patience and reluctantly accepted other dates. I didn’t want to spend my Valentine’s Day alone and her silence that day convinced me to throw in the sponge … temporarily.
J’entrai en contact avec numéro 73 au début du mois de janvier sur AdopteUnMec. Nous nous vîmes mercredi 29 janvier 2014 dans un restaurant vietnamien. Elle semblait intéressée par moi au début mais lors de notre premier rendez-vous, elle arriva avec la larme à l’œil, elle paraissait préoccupée par autre chose et pressée de partir. Elle regardait presque constamment son téléphone portable comme elle attendait un appel. De plus, je sentais vraiment qu’elle s’était inscrite sur AdopteUnMec sous la pression de ses amies, elle était très prise par son travail et sa vie sociale, elle semblait déjà comblée, je respectais son équilibre bien que je ne voyais pas du tout les choses de la même façon. Je lui fis savoir après notre rendez-vous que je ne voulais plus la revoir et que je m’attendais à ce que ce soit réciproque, sans rancune. I got in touch with number 73 at the beginning of January on AdoptAGuy. We saw Wednesday, January 29th, 2014 in a Vietnamese restaurant. She seemed to be interested in me in the beginning but during our first date, she arrived with a tear in her eye, she seemed to be preoccupied with something else and hurry to leave. She looked at her mobile phone almost constantly as she was waiting for a call. In addition, I really felt that she had subscribed on AdoptAGuy under the pressure of her friends, she was very busy with her work and her social life, she seemed to be already satisfied, I respected her balance although I didn’t see the things the same way. I let her know after our date that I didn’t want to see her again and that I expected it to be reciprocal, without rancor.
Numéro 74 découvrit mon blog l’été dernier. Elle me contacta à des fins purement amicales. Je finis par la rencontrer après une manifestation jeudi 6 février 2014. Je n’en écris pas plus comme elle m’a expressément demandé de ne pas parler d’elle ici. Number 74 discovered my blog last summer. She contacted me for solely friendly purposes. She ended up with meeting me after a demonstration Thursday, February 6th 2014. I don’t write more as she expressly asked me not to talk about her here.

Mon flirt


My flirt


Les prémisses


The premises

J’étais vraiment excédé par mes rencontres « infructueuses » (en particulier le fiasco avec numéro 73), je décidai de ne pas renouveler mes abonnements sur Meetic et AdopteUnMec, je comptais suspendre mes profils mercredi 19 février 2014, j’avais besoin d’une pause. Dimanche 9 février, alors que je commençais à me préparer à l’idée de passer ma Saint-Valentin tout seul, j’entrai en contact avec numéro 75. Au bout de trois messages échangés, elle me proposa de discuter avec elle sur Meetic Messenger. N’utilisant ni Facebook ni Skype et quasiment jamais Hangouts, je n’avais pas d’autres choix que de me servir de cette fonctionnalité peu fiable de Meetic. Nous discutions ainsi quasiment tous les soirs pendant des heures puis par SMS. Elle admit être sur Meetic essentiellement pour se changer les idées après une rupture très récente. Elle m’assura qu’elle avait fait le deuil de sa relation et qu’elle était prête à s’investir avec un homme si l’occasion se présentait, bien qu’elle n’était pas pressée de se remettre en couple. Nous nous entendions très bien, nous nous dévoilions beaucoup, nos conversations n’étaient pas amicales, les sujets abordés tournaient très souvent autour de la vie de couple. Petit à petit, nous glissions du mode conditionnel au mode indicatif, de l’irréel, du domaine du possible au réel. Je compris assez vite que je n’étais pas vraiment son genre, cela m’angoissait mais elle disait qu’elle avait eu sa plus longue relation avec un homme qui ne l’attirait pas initialement. J’appris peu de temps avant notre premier rendez-vous qu’elle avait 5 piercings, je décidai de ne pas m’arrêter à ça car je la trouvais quand même plutôt mignonne, elle avait de beaux cheveux, un visage fin, un sourire craquant, un corps mince, … C’était surtout sa personnalité qui me laissait rêveur, elle semblait franche, douée d’un grand savoir-vivre et d’une bonne dose d’auto-critique, expérimentée, très investie en amour, prête à faire des concessions et à chercher des compromis avec moi… C’étaient des qualités que je recherchais particulièrement chez une femme parce que leur absence avait fait capoter mes relations les plus longues. En fait, nous cherchions plus ou moins à prendre nos relations les plus significatives comme modèles mais sans nous mettre dans les mêmes impasses. Lorsque nous parlions, nous vérifions que ça pouvait coller en ayant ça à l’esprit. Toutefois, elle ne lut pas mon profil dans son intégralité et elle regarda très succinctement mes photos. Elle se rendit compte que je n’étais pas blond mais roux qu’une fois que j’ajoutai deux nouvelles photos. Une fois de plus, bien que je prenais le temps de remplir mon profil et d’y mettre beaucoup de photos, j’eus tort de partir du principe qu’elle le connaissait bien. I was really irritated by my « unsuccessful » dates (especially the fiasco with number 73), I decided not to renew my subscriptions on Meetic and AdoptAGuy, I planned to suspend my profiles Wednesday, February 19th, 2014 , I needed a break. Sunday, February 9th, when I began to prepare myself to the idea of ​​spending my Valentine’s Day alone, I got in touch with number 75. After three messages exchanged, she invited me to chat with her on Meetic Messenger. Using neither Facebook nor Skype and almost never Hangouts, I had no other choice but to make use of this unreliable feature of Meetic. We talked almost every evening for hours that way and then by SMS. She admitted to be on Meetic essentially to get her mind off after a very recent break-up. She assured me that she had resigned herself no longer being in a couple with her ex boyfriend and she was ready to get involved with a man if she had the opportunity to do so, although she was in no hurry to get back in a couple. We got along very well, we unveiled ourselves a lot, our conversations weren’t only friendly, the topics were often close to the life of a couple. Gradually, we slid from the conditional form to the indicative form, from the unreality, from the realm of possibility to the reality. I quickly realized that I wasn’t really her type of guy, this worried me but she said she had had her longest relationship with a man who hadn’t initially attracted her. I learned shortly before our first date that she had 5 piercings, I decided not to dwell on it because I found her still kinda cute, she had beautiful hair, a thin face, a cute smile, a slim body, … It was mostly her personality which left me wondering, she seemed to be honest, gifted with great manners and a good dose of self-criticism, experienced, very invested in love, ready to make concessions and to seek compromise with me, … These were the qualities I was looking specifically for in a woman because their absence had scuppered my longest relationships. In fact, we wanted to take more or less our most meaningful relationships as models but without putting us into the same blind alleys. When we talked, we checked that it could stick with it in mind. However, she didn’t read my profile in its entirety and she looked very briefly at my photos. She realized that I wasn’t blond but rather ginger once I added two new pictures. Once again, although I took the time to fill out my profile and put a lot of pictures, I was wrong to assume that she knew it well.

Nos premiers rendez-vous


Our first dates

J’avais initialement réservé pour une soirée Meetic mais je préférai rejoindre numéro 75. Nous mangeâmes dans une pizzéria vendredi 14 février 2014 et elle me proposa une balade dans les bois dimanche 16 février 2014. Nous nous sentions bien tous les deux. Au fil du temps, nous commencions à faire des projets, elle parlait de passer un weekend entier à deux, de shopping, du côté du lit, des tâches ménagères, de voyages, de bisous, de câlins, (un petit peu) de sexe, des enfants, du mariage, … Je lui pris la main lors de notre troisième rendez-vous dans un petit restaurant japonais, j’hésitais à l’embrasser lors de notre quatrième rendez-vous dans un jardin public. Elle parlait de timidité mais c’était bien le manque d’attirance physique qui l’empêchait de faire le premier pas. Elle m’envoya une photo d’elle comme je n’étais plus sur Meetic, je fis de même. J’étais très franc avec elle, elle connaissait mon nom complet, je lui faisais confiance, je m’attendais à ce qu’elle cherche à me connaître en passant par moi, par la discussion, petit à petit, sans forcer la porte d’entrée de ma vie privée. J’évoquais spontanément certains passages peu glorieux de mon existence, d’autres me demandaient plus de temps, je ne me sentais pas prêt à en parler tout de suite, je le lui faisais comprendre. Je la cernais bien, elle me demanda de deviner son principal hobby qui était assez inhabituel pour une jeune femme et je le trouvai du premier coup. Un jour, elle montra ma photo à une collègue dont le premier réflexe fut de taper mon nom complet dans Google. Elles tombèrent sur une de mes casseroles, j’eus le sentiment d’avoir été trahi, moi qui ne comptais pas lui cacher mon passé mais simplement attendre le moment opportun pour aborder certains sujets. Internet est un outil de communication, il faut savoir faire le tri, j’eus le sentiment d’être fliqué, d’être jugé sur la base d’informations erronées sur lesquelles j’avais très peu de contrôle. J’eus surtout le sentiment d’être présumé coupable, d’être traité comme un danger public et de devoir prouver le contraire. J’aurais préféré qu’elles tombent sur mon blog parce que c’est bien moi qui ai choisi de dévoiler des choses très personnelles ici. Mon petit-frère me conseilla de garder mon calme et de ne pas dramatiser la situation, il était d’accord avec elles, il trouvait cela humain de fouiller de la sorte. Sous prétexte que certaines personnes s’inventent une vie, il fallait que j’accepte d’être soumis aux jets de pierre d’internautes qui ne m’ont jamais vu en vrai sans pouvoir contester leurs propos. J’étais prêt à jouer cartes sur table comme d’habitude, à quoi bon me forcer à me dévoiler intégralement dès les premières semaines? Je réussis à éteindre l’incendie dans la soirée, je voulais éviter qu’elle annule notre prochain rendez-vous, je restais fidèle à mes principes. Lors de notre avant-dernier rendez-vous vendredi 28 février 2014, je dévoilais absolument toutes les choses les plus difficiles à avouer, tous ces événements dont je suis le moins fier quitte à la choquer. Je pris le risque que cela se retourne contre moi, qu’elle prenne peur mais après tout, c’était elle qui voulait être certaine que je ne lui cachais rien d’autre d’aussi grave. Je lui rappelai que j’étais prêt à faire beaucoup d’efforts pour que ça marche entre nous, je ne voulais surtout pas lui demander de retirer ses piercings bien que je les trouvais très moches, j’ai horreur de la télévision, je suis syndicaliste, je suis contre le travail le dimanche et je n’ai pas l’esprit corporate mais je ne comptais ni l’empêcher de regarder la télévision ni la forcer à se syndiquer ni l’empêcher de sortir le dimanche ni l’obliger à rentrer à la même heure que moi le soir. J’étais prêt à faire coexister nos différences parce que je pensais sincèrement que le jeu en valait la chandelle. J’avais l’impression qu’elle découvrait presque mes engagements idéologiques à ce moment-là alors que c’était clairement visible dans mon profil, dans une sous-section et dans une photo laissant apparaître des auto-collants en arrière-plan. Comme je ne voulais pas aller plus loin avec elle sans m’assurer qu’elle éprouvait une certaine attirance physique pour moi, je lui demandai si elle me trouvait suffisamment beau pour me laisser l’embrasser et elle répondit par l’affirmative sans le moindre doute. C’est pourquoi je l’embrassai quelques minutes plus tard avant de la laisser rentrer chez elle. I had initially booked for a Meetic evening but I preferred joining number 75. We ate in a pizzeria Friday, February 14th, 2014 and she suggested me a walk in the woods Sunday, February 16th, 2014. We was feeling good together. Over time, we began to make some plans, she spoke about spending an entire weekend just with me, shopping, the side of the bed, housework, travels, kisses, hugs, (a little bit) sex, children, marriage, … I took her hand during our third date in a small Japanese restaurant, I was hesitant to kiss her during our fourth date in a public garden. She spoke about her timidity but it was the lack of physical attraction which prevented her from making the first move. She sent me a picture of her as I was no longer on Meetic, I did the same. I was very honest with her, she knew my full name, I trusted her, I expected that it seeked to know me through me, during our discussions, gradually, without forcing the front door of my private life. I mentioned spontaneously some inglorious passages of my life, others required much more time from me to be unveiled, I didn’t feel ready to talk about them right now, I made her understand it. I was making her out well, she asked me to guess her main hobby which was quite unusual for a young woman and I found it at the first attempt. One day, she showed my photo to a colleague whose first reflex consisted in typing my full name in Google. They fell on one of my failures, I had the feeling of having been betrayed, me who had no intention of hiding my past but I simply wanted to wait for the right time to talk about some subjects. Internet is a communication tool, we have to sift out the truth in it, I had the feeling of being policed, to be judged on the basis of erroneous information on which I had very little control. Above all, I had the feeling to be presumed guilty, to be treated as a public danger and to have to prove the contrary. I would have preferred that they fell on my blog because it is I who chose to reveal very personal things here. My younger brother advised me to keep calm and not to dramatize the situation, he agreed with them, he found the fact of rifling through my life not surprising from human beings. Under the pretext that some people invent themselves a life, I had to agree with being subjected to the stoning of some Internet users who have never seen me in real life without being able to challenge their statements. I was ready to play cards on the table as usual, why forcing me to reveal myself fully in the first weeks? I managed to extinguish the fire in the evening, I wanted to prevent her from canceling our next date, I remained faithful to my principles. On our penultimate appointment Friday, February 28th, 2014 I unveiled absolutely all the most difficult things to admit, all these events which I am the least proud even if it could be shocking for her. I took the risk that it turned against me, that it frightened her but after all, it was what she who wanted to be sure that I hid her nothing serious. I reminded her that I was ready to make a lot of efforts to make our relationship work, I didn’t want to ask her to remove her piercings although I found them very ugly, I hate TV, I’m a trade unionist, I am against Sunday work and I don’t have a corporate mind but I didn’t plan to prevent her from watching television or force her to unionize or prevent her from getting out Sunday or force her to go back home at the same time as me in the evening. I was ready to make our differences coexist because I honestly thought the game was worth the candle. I felt she almost discovered my ideological commitments that time whereas it was clearly visible in my profile, in a subsection and in a photo revealing the stickers in the background. As I didn’t want to go further with her without making sure that she felt a certain physical attraction to me, I asked her if she found me pretty enough to let me kiss her and she replied in the affirmative without any doubt. That’s why I kissed her a few minutes later before returning home.

La « relation »


The « relationship »

Elle parlait toujours d’aller au cinéma, de me demander un coup de main pour corriger ses fautes d’orthographe dans ses écrits, de nous promener et de faire une belle photo ensemble peu de temps après, y compris samedi soir. Elle me dit que mon crumble était très bon et qu’elle me ferait un gros bisou pour me remercier. J’étais dans un état d’euphorie, j’étais soulagé, je m’attendais à vivre une belle histoire d’amour. She was still speaking about going to the cinema, ask me some help to fix her spelling mistakes in her writings, to go around and make a nice photo together shortly after, including Saturday evening. She told me that my crumble was very good and that she would give me a big kiss to thank me. I was in a state of euphoria, I was relieved, I was expecting to live a great love story.

La rupture


The break-up

Soudainement, dimanche 2 mars vers midi, elle m’annonça par SMS qu’elle ne voulait pas aller plus loin avec moi essentiellement parce que je ne lui plaisais pas physiquement, également parce que je ne voulais pas quitter la région, à cause de mon engagement syndical et de ma sensibilité. J’acceptais la fin de ce « flirt », je demandais juste à en parler au téléphone, ce qu’elle accepta. Nous discutâmes de vive voix une dernière fois comme elle devait me rendre mon moule (j’avais l’habitude de lui faire des gâteaux). Elle fut franche avec moi jusqu’au bout mais pas avec elle-même. Elle prétendit qu’elle aimait bien me voir comme quand elle voyait un ami (rien de plus), qu’elle n’avait pas l’étincelle. Pourtant, hormis ses mises en garde sur le physique, rien ne laissait entendre qu’elle me voyait comme un simple pote, c’était même tout le contraire. Je ne demande pas à mes amies combien de rapports sexuels par semaine elles souhaitent avoir. Elle crut pouvoir reproduire avec moi ce qu’elle avait vécu avec son ex et je crus à tort qu’elle avait suffisamment d’expérience pour savoir ce qu’elle faisait en me laissant aller plus loin que l’amitié. Cela faisait 3 semaines que nous étions en contact, mon profil sur Meetic comportait une vingtaine de photos, 5 rendez-vous ne lui suffirent pas pour se rendre compte que je n’étais pas assez beau pour elle. Je fus puni pour avoir été très franc avec elle car c’étaient bien les évocations d’événements douloureux qui lui firent remarquer ma sensibilité. Mes qualités au niveau de mon caractère et de ma personnalité la firent hésiter jusqu’au dimanche, c’était flatteur pour moi, ses propos sur mon apparence physique l’étaient nettement moins, elle me trouvait pas repoussant mais pas à son goût. Je n’attendais pas d’elle qu’elle aille au-delà du physique, cela aurait été une fausse solution à mon humble avis. J’étais adorable avec elle, aux petits soins, plein d’attentions, je ne lui facilitais pas la tâche. Si j’avais été un sale macho égoïste, elle aurait eu moins de mal à m’envoyer paître. Suddenly, Sunday, March 2th at about midday, she told me she didn’t want to go any further with me by SMS mainly because she wasn’t physically attracted to me, because I didn’t want to leave Paris metropolitan region, because of my involvement in a trade union and because of my sensibility too. I accepted the end of the « flirt », I just asked her to talk about that on the phone, which she accepted. We discussed in real life one last time as she had to give back my mold (I used to make her some cakes). She was honest with me until the end but not with herself. She pretended she liked me as a friend when she saw each other (nothing more), there was no spark. Yet, apart from her warnings about the physical appearance, nothing suggested that she saw me as a simple buddy, it was quite the opposite. I don’t ask my friends how many sexual intercourses per week they wish to have. She thought she could reproduce with me what she had lived with her ex and I wrongly thought she had enough experience to know what she was doing by letting me go further than friendship. We were in contact for three weeks, my profile on Meetic included about twenty photos, 5 dates hadn’t been not enough for her to realize that I wasn’t beautiful enough for her. I was punished for being very frank with her because the evocations of my painful events showed her my sensibility that frightened her. My qualities in my character and my personality made ​​her hesitate until Sunday, it was flattering to me, her comments about my physical appearance were significantly less flattering, she didn’t find me repulsive but I wasn’t her type of guy. I didn’t expect her to go beyond the physical appearance, it would have been a false solution in my humble opinion. I was lovely, very caring, very attentive with her, I didn’t ease this task. If I were a fucking selfish macho, she would have had less trouble to send me packing.

Mon couple


My couple

Après la fin de mon flirt, je dis toute la vérité à numéro 72, ce n’était pas agréable à entendre mais elle ne m’en tint pas rigueur, elle me dit que je n’étais pas engagé avec elle après tout et elle apprécia ma très grande franchise. Nous nous revîmes samedi 8 mars, elle m’embrassa sur le quai avant de rentrer chez elle. After the end of my flirt, I told the whole truth to number 72, it wasn’t pleasant to hear but she didn’t hold it against me, she told me that I wasn’t engaged with her after all, and she appreciated my frankness. We met again Saturday, March 8th, she kissed me on the dock before she came back home.

Conclusion


Conclusion

C’est encore et toujours à chaque individu de décider qui peut accéder à ses données personnelles et je continue de dénoncer celles et ceux qui fouillent sur Internet avant un rendez-vous galant. Certains réseaux sociaux encouragent les gens à mettre un maximum de contenus en visibilité publique, une transparence malsaine devient la norme et ces fouilles reviennent à tirer profit des difficultés des utilisateurs à partager des éléments du quotidien avec les bonnes personnes, à faire la part des choses. Mon neveu a-t-il besoin de savoir ce que je fais dans l’intimité? Mon employeur a-t-il besoin de savoir que je recherche un autre poste? Mon collègue a-t-il besoin de savoir ce que je fais pendant mon arrêt maladie? Mon banquier et mon assureur ont-ils besoin de connaître tous mes antécédents médicaux? Dois-je passer plus de temps à entretenir l’image que je donne de ma vie et à « surveiller » celle des autres qu’à vivre la mienne? It is still and always up to each individual to decide who can access her/his personal data and I continue to denounce those who rifle through somebody on Internet before a date. Some social networks encourage people to set most of their contents’ visibility to public, an unhealthy transparency has been becoming the norm and these « searches » come down to take advantage of the difficulties of some users to share some items everyday with the right people, to take things into consideration. Does my nephew need to know what I do in private? Does my employer need to know that I’m looking for another job? Does my colleague need to know what I do during my sick leave? Do my banker and my insurance need to know all my medical history? Do I have to spend much time in maintaining the image of my life that I give and to « control » the ones of others than in living mine?
J’ai dévoilé beaucoup (trop?) de choses très personnelles dans ce blog alors que mon quotidien a beaucoup changé depuis 2006. Cet article est probablement le dernier parlant de manière aussi détaillée de ma vie amoureuse. La suite aura sa place dans un journal intime ou dans une section de blog en accès restreint, juste pour mes proches. Je puis comprendre que des femmes soient effrayées à l’idée d’être clouées au pilori ici. En même temps, ce n’est pas moi qui leur demande de me mentir, de me manquer de respect, de m’insulter, de me frapper, de me mener en bateau, de tenter de me tromper, de me cacher des informations très importantes pour mon avenir, … Pointer du doigt les fautes des uns et des autres (y compris les miennes) n’a rien de sexiste, je ne suis pas parfait, j’ai mes torts. Je n’ai pas le « beau » rôle, j’ai celui de la personne qui plaque (presque tout le temps) ou qui accepte assez docilement les ruptures et les « fins de flirt » (très rarement). Je n’ai pas non plus celui de la victime; si je considérais un motif de rupture irrecevable, je le contesterais, j’ai mon mot à dire. I unveiled (too much?) very personal things in this blog whereas my daily life has changed a lot since 2006. This is probably the last very detailed article about my love life. The sequel will be in a diary or a blog section with restricted access, just for my relatives. I can understand that women are frightened at the idea of ​​being pilloried here. At the same time, it is not me who ask them to lie to me, to disrespect me, to insult me​​, to hit me, to lead me up the garden path, to try to be unfaithful to me, to hide some very important information for my future, … Pointing the faults of each other (including mine) isn’t sexist, I’m not perfect, I’m to blame too. I don’t have it easy, I have the role of the person who breaks up (almost all the time) or accepts quite obediently the break-ups and the « flirt overs » (very rarely). I don’t have either the one of the victim; if I considered a ground of break-up inadmissible, I would contest it, I have my say.
Se dévoiler progressivement, dans un certain ordre, pour que l’ensemble soit intelligible ne signifie pas mentir. Un dévoilement trop brutal peut s’avérer contre-productif. Chaque individu est amené à faire des choses dont il n’est pas fier. L’application du principe de transparence « totale », presque imposée par la société, a plus tendance à encourager les gens à mentir pour ne pas choquer qu’à se dévoiler authentiquement dans certaines limites. J’aurai recours à l’anonymat et au pseudonymat plus régulièrement à l’avenir. Par exemple, je considère qu’une femme qui me contacte sur un site de rencontres n’a pas besoin de savoir dès la première minute que j’avais commis une énorme erreur en 2009, je ne dois pas non plus le lui cacher, je dois le lui faire savoir au moment opportun, une fois qu’elle me connait assez pour replacer ces événements dans leur contexte, elle n’a pas non plus besoin de connaître mon nom complet tout de suite, ni savoir où je travaille et encore moins où j’habite même si elle a eu des soucis avec des mythomanes (ce n’est pas mon problème, je n’y peux rien). Unveiling oneself gradually, in a certain order, so that the whole is intelligible doesn’t mean to lie. A too brutal disclosure may be counterproductive. Each individual may have to do things that he isn’t proud of. The principle of « total » transparency, almost imposed by the society, is more likely to encourage people to lie in order not to offend rather than to unveil themselves authentically within certain limits. I will use the anonymity and the pseudonymity more regularly in the future. For example, I consider that a woman who contacts me on a dating website doesn’t need to know from the very first minute that I had made a huge mistake in 2009, I don’t have to hide her, I have to let her know in a timely manner, once she knows me well enough to put these events into the context, she need to know right away neither my full name, nor the place in which I work and even less where I live, even if she has had some troubles with some mythomaniacs (this is none of my concern, I can’t help it).
Ma huitième ex petite amie méritait vraiment de partir en voyage avec moi et de passer beaucoup de temps dans ma maisonnette, la femme avec laquelle j’ai flirté (numéro 75) ne méritait peut-être pas un déluge quotidien de petites attentions, de compliments et de mots doux. D’ailleurs, à ses yeux, nous n’avons jamais formé un couple. Les conséquences de mes errements de 2009 sont de moins en moins importantes, je suis pressé de reprendre une vie amoureuse beaucoup plus passionnelle, plus intense, plus détendue et moins pesante. J’ai envie de reprendre mes bonnes habitudes, en particulier les baisers langoureux dans les transports publics, la communication très suivie et le concubinage total. Je dois me protéger juste assez pour donner ce que j’ai de plus précieux à une femme qui saura le recevoir sans prévoir des cas de figures qui ne se présenteront plus, sachant que de nombreux opposants ont jeté l’éponge. Je n’ai plus 24 ans, beaucoup de femmes de mon age ont déjà un enfant alors que je cherche une femme vivant seule, les piercings et les tatouages sont de plus en plus répandus, je suis à contre-courant dans beaucoup de domaines. My eighth ex girlfriend really deserved to go on a trip with me and to spend a lot of time in my small house, perhaps the woman with whom I flirted (number 75) didn’t deserve a daily deluge of small attention, compliments and sweet words. Moreover, we never formed a couple to her. The consequences of my mistakes in 2009 are less and less important, I’m in a hurry to resume a much more passionate, more intense, more relaxed and less burdensome love life. I want to get back my good habits, especially the languorous kisses in the public transports, the very regular communication and the total live-in partnership. I have to protect myself just enough to give what is the most precious part of me to a woman who will be able to receive it without planning any scenarios that will no longer arise, knowing that many opponents have thrown in the sponge. I’m no longer 24 years old, many women of my age already have a child whereas I look for a woman living alone, piercings and tattoos are becoming more and more common, I’m against the trend in many areas.
Je refuserai tout second rendez-vous avec une femme rencontrée sur Internet si je n’ai pas la garantie que je lui plais physiquement, je refuserai même le premier si je ne lui plais pas un minimum sur mes photos récentes. Autant nous pouvons avoir besoin de beaucoup plus de temps pour découvrir nos personnalités respectives, autant quelques secondes peuvent suffire à être fixé sur le physique. I will refuse any second date with a woman met on Internet if I don’t have the guarantee that she will find me physically attractive, I will even refuse the first one if she doesn’t find be at least a bit pretty on my recent photos. We can need much more time to explore our respective personalities as much as a few seconds can be enough to have a clear opinion about the physical appearance.
Je ne partirai plus du principe que les femmes prennent le temps de lire mon profil en entier, c’est trop leur demander, il faut leur fournir un résumé, vous comprenez, elles sont submergées de demandes. Je suis évidemment un peu ironique, cette situation m’agace. Je remplis mon profil pour limiter les sources de malentendus, pour ne pas perdre mon temps avec des femmes trop différentes de moi. Si elles ne jouent pas le jeu, ce qui vient de m’arriver avec numéro 75 se reproduira. I won’t assume that women take the time to fully read my profile, I ask them too much, one must provide a summary, you know, they are overwhelmed with requests. I’m obviously a bit ironic, this annoys me. I fill my profile to limit the sources of misunderstandings, not to waste my time with women too different from me. If they don’t play the game, which just happened to me with number 75 will happen again.
Je ne suis pas assez exigeant, je suis prêt à faire plein d’efforts, certaines femmes prétendent être prêtes à en faire autant mais quand nous arrivons dans le vif du sujet, c’est moi qui paie les pots cassés et ce sont elles qui préfèrent m’éconduire en ayant la certitude de pouvoir trouver « mieux ». Je reproduis les mêmes erreurs qu’en 2007 par manque de confiance en moi. Je devrai remettre la barre bien en haut si je veux vraiment trouver la femme de ma vie et ne pas m’habituer à enchaîner les relations assez courtes sans grand intérêt. Je pourrai y arriver, j’ai beaucoup d’expérience sur les sites de rencontres, j’entre en contact avec des femmes intéressantes en y passant beaucoup moins de temps qu’en 2003. I’m not demanding enough, I’m ready to make a lot of efforts, some women claim to be ready to do the same but when we arrive in the heart of the matter, I suffer and they prefer rejecting me with the certainty of being able to find someone « better ». I repeat the same mistakes than in 2007 due to lack of confidence in myself. I will have to put the bar far higher again if I really want to find the woman of my life and not to get accustomed with stringing together the relatively short relationships without much interest. I will be able to succeed, I have a great experience on dating websites, I get in touch with some interesting women by spending much less time than in 2003.
Certaines personnes instrumentalisent le féminisme à des fins racistes. J’ai été contacté par trois femmes sur AdopteUnMec que je classe dans les fausses féministes d’un genre que je ne connaissais pas jusqu’à présent : des misandres objectivant les critères de beauté véhiculés par le système capitaliste. Elles considèrent que les préférences physiques ne relèvent pas de l’opinion, qu’elles sont identiques chez tous les individus et qu’il est alors possible de classer les individus en fonction de ça. Selon elles, je suis tout en bas de l’échelle comme je suis roux, mince et pas musclé, je devrais donc ne pas faire la fine bouche. C’est pour cette raison qu’elles me reprochent d’avoir trop de critères. Elles vont jusqu’à dire que mes ex m’avaient choisi par dépit, parce qu’elles n’étaient pas assez belles pour « accéder » aux hommes musclés. Elles prétendent que je devrais un peu moins la ramener, comme si un homme devait prendre au premier degré le principe d’AdopteUnMec, en se soumettant au bon vouloir des femmes. Je me fais un plaisir de détruire leur argumentation point par point :

  • Le féminisme vise l’égalité femmes / hommes, pas le machisme à l’envers. Elles sont donc misandres et pas du tout féministes.
  • Les préférences physiques relèvent de la subjectivité de chacun (elles peuvent ainsi différer d’un individu à l’autre) bien qu’elles puissent être influencées par les médias de masse.
  • Il n’existe pas d’échelle linéaire des critères de beauté partagée par l’humanité toute entière.
  • Personne devrait ne pas avoir à faire la fine bouche quel que soit son apparence physique.
  • Je correspondais au moins en partie aux préférences physiques de mes ex petites copines.
  • Je ne prends pas mon cas pour une généralité, je les invite à faire de même, je n’érige pas mes propres goûts en modèle.

Some people orchestrate feminism for racist purposes. I had been contacted by three women on AdoptAGuy, I put them into the false feminists of a kind that I didn’t know until now : the man-haters who objectify the criteria of beauty broadcasted by the capitalist system. They consider that the physical preferences don’t come under the opinion, that they are identical for all individuals and that it is then possible to classify individuals according to that. According to them, I’m at the bottom of the scale as I am ginger, thin and not muscular, therefore I shouldn’t be finicky. It is for this reason that they accuse me of having too many criteria. They even say that my ex girlfriends had chosen me through spite, because they weren’t beautiful enough to « access » to muscular men. They say that I should just show off a bit less, as if a man should take the principle of AdoptAGuy literally, by submitting to the whims of women. I am pleased to destroy their arguments point by point :

  • Feminism aims for equality between women and men, not machismo in reverse. They are man-hating and not feminists.
  • The physical preferences come under the subjectivity of each (they may also differ from one individual to another) although they can be influenced by the mass media.
  • There is no linear scale of beauty criteria shared by the whole mankind.
  • Nobody should have not to be finicky whatever her/his physical appearance.
  • I matched at least partially with the physical preferences of my ex girlfriends.
  • I don’t take my case for a generality, I invite them to do the same, I don’t set up my own tastes as a model.


Bonus


Bonus


Mode d’emploi


User manual

Veuillez impérativement lire ce mode d’emploi avant d’installer et de mettre en service cet appareil. Vous vous protégerez ainsi et éviterez de le détériorer. Be sure to read this manual before installing and commissioning this device. You will protect yourself and thus avoid damage it.

Prescriptions de sécurité et mises en garde


Safety instructions and warnings

Évitez d’exposer votre appareil plus de 90 minutes en plein soleil sans protection, sa peau fragile risque de rester marqué pendant plusieurs semaines et il sera alors beaucoup moins coopératif. Avoid exposing your device more than 90 minutes right in the sun without protection, its fragile skin may remain marked for several weeks and then it will be much less cooperative.
Ne le délaissez pas ou bien il sortira de votre panier et ira chercher une autre cliente. Il a besoin d’une attention et de soins constants, il vous le rendra bien. Don’t forsake it or it will get out of your basket and go look for another client. It needs a constant attention and care, it will return it to you well.
N’envisagez pas de le déplacer en province pendant plus d’une semaine, il ne peut supporter cet environnement décadent, arriéré et hostile qu’à petites doses. Don’t plan to move it out of the Paris metropolitan region for more than a week, it can bear this decadent, backward and hostile environment only in small doses.
Votre appareil ne tolère pas la nourriture des fast foods, celle contenant des OGMs et la viande issue de l’abattage rituel. Laissez-le vous recommander des établissements plus fréquentables et vous faire de bons petits plats. Your device doesn’t tolerate food of fast-food restaurants, the one containing GMOs and the meat from ritual slaughter. Let it recommend more frequentable institutions and make you some tasty courses.
Ne lui mentez pas, vous vous épuiserez intellectuellement pour rien et vous perdrez sa confiance pour de bon. Il est doté de systèmes de détection de mensonges avancés, particulièrement efficaces sur les femmes au teint clair. Don’t lie to it, you will run out of intellectual resources for nothing and lose its confidence for good. It is equipped with advanced lies detection systems, particularly effective on women with fair complexions.
Ne le trompez pas. Si vous avez envie d’un « extra », parlez-en avec lui calmement, il est assez ouvert d’esprit à ce sujet. Don’t be unfaithful to it. If you want an « extra », talk calmly with it, it’s quite open-minded about it.
Ne l’obligez pas à vous suivre dans vos virées entre potes et vos repas de famille, particulièrement au début. C’est avec vous seule qu’il a envie d’être, il ne veut pas avoir à séduire votre entourage et il ne veut pas non plus qu’il se mêle de votre relation. Il n’est pas influençable. Évitez également d’utiliser son image et ses données personnelles sans son autorisation préalable. Don’t force it to follow you in your rides with friends and in your family meals, especially at the beginning. It is only with you that it wants to be, it doesn’t want to seduce your circles and it doesn’t want them to meddle in your relationship. It isn’t easily swayed. Also avoid using its image and its personal data without its prior consent.
Évitez les Windows cafés et les Apple Stores (liste non exhaustive) si vous ne voulez pas le mettre de très mauvaise humeur. Avoid going to the Windows cafes and the Apple Stores (non exhaustive list) if you don’t want to put it into a very bad mood.

Mise en service


Putting into service

Votre appareil a peu l’habitude de sourire et le fait assez discrètement. Si vous avez des doutes sur son état d’esprit, n’hésitez pas à lui en parler. Your device isn’t accustomed with smiling and does it quite quietly. If you have any doubts about its state of mind, don’t hesitate to talk about it to it.
Il est assez rigide, il vous indiquera très clairement sous quelles conditions il accepte que vous le mettiez en route. Il déteste les phrases creuses du genre « je fais tout au feeling ». Vous saurez à quoi vous en tenir avec lui, il est très franc. Toutefois, son manque de tact peut vous heurter. Il n’a pas la langue dans sa poche mais il n’est pas autoritaire. It’s quite rigid, it will tell you very clearly the conditions under which it agrees that you put it into service. It hates hollow sentences like « I do everything by feel ». You’ll know where you stand with it, it’s very straightforward. However, its lack of tact can hurt you. It didn’t mince its words but it isn’t overbearing.
Vous fixerez alors ensemble les modalités détaillées du contrat, révisables à tout moment d’un commun accord, inspirées dans les grandes lignes de celles du Contrat à Durée Indéterminée. Étant compréhensif et conciliant, il restera ouvert à certains ajustements s’il estime que le jeu en vaut la chandelle. You will then assess all the detailed terms of the contract, subject to revision at any time by mutual agreement, broadly inspired from those of permanent job contracts. Being understanding and accommodating, it will remain open to some adjustments if it considers that the game is worth the candle.
Il est très curieux, il aime bien apprendre à connaître les autres et il est beaucoup plus à l’aise avec les clientes bavardes. N’ayez pas peur de lui dévoiler vos hobbies, il est très à l’écoute. It’s very curious, it likes to get to know others and it’s much more comfortable with chatty clients. Don’t be afraid of revealing it your hobbies, it’s very attentive.
La communication est très importante à ses yeux, il vous fera découvrir son univers petit à petit si vous n’êtes pas trop brusque avec lui. Il adore être interrompu au travail car cela lui rappelle qu’il est d’abord votre chéri avant d’être un salarié. Il vous sera très reconnaissant d’égayer ses journées par vos mots doux, particulièrement quand il est forcé d’utiliser des logiciels propriétaires, cela atténuera leurs effets néfastes sur sa santé (baisse de la qualité du sommeil, stress, …). Communication is very important to it, it will show you its world slowly if you aren’t too abrupt with it. It loves to be interrupted at work because it reminds it that it’s your darling first before being an employee. It will be very grateful to you to brighten its days with your sweet words, especially when it is forced to use proprietary softwares, it will mitigate their adverse health effects (decreased sleep quality, stress, …).
Faites lui confiance, vous pouvez compter sur lui aussi bien dans les bons que dans les mauvais moments et cela lui donnera l’impression que vous formez un vrai couple, que vous n’êtes pas juste deux individus qui partagent l’intimité de temps en temps. Étant sensible et plutôt altruiste, il se sentira concerné par vos tracas qui deviendront un peu les siens. Trust it, you can rely on it as well in good as in bad times and that will give it the impression that you form a true couple, you’re not just two individuals who sometimes share the intimacy. Being sensitive and altruistic, it will feel concerned about your worries that will become its own ones a bit.
En amour, rien n’est jamais acquis, ne l’oubliez pas même s’il est passionné, très investi et très démonstratif dès le début de la relation. Il sait donner et recevoir de l’affection. Si vous laissez s’installer un déséquilibre, il ne tombera pas amoureux de vous. Il n’est ni très pudique ni exhibitionniste mais il apprécie de pouvoir vous montrer son affection n’importe où, y compris dans les transports en commun. In love, nothing is ever acquired, don’t forget that even if it’s passionate, very committed and very demonstrative early in the relationship. It knows how to give and receive affection. If you let install an imbalance, it won’t fall in love with you. It’s neither very modest nor exhibitionist but it appreciates the opportunity to show you its affection anywhere, including in public transports.
Ne le prenez pas pour un accessoire facile à ranger dans un tiroir et à « oublier », il est plutôt collant, très présent et plein d’attentions. Il vérifiera que vous allez bien matin, midi et soir. Il sait parler d’amour et quand les mots ne suffisent pas, il passe par la cuisine. Ainsi, attendez-vous à des petits déjeuners au lit et à recevoir régulièrement de bons gâteaux faits maison (charlotte, marbré, far, navette marseillaise, tarte, opéra, crumble, …). N’ayez pas peur de prendre du poids comme c’est un adepte du sport en chambre, il saura vous mettre agréablement à contribution pendant ses « exercices ». Don’t take it for an accessory easy to store in a drawer and to « forget », it’s rather sticky, very present and very attentive. It will check that you are well at morning, noon and night. It can talk about love and when words aren’t enough, it uses the cooking. Thus, you can expect breakfasts in bed and receive regularly good homemade cakes (charlotte, marbled, far, navette biscuits, pie, opera, crumble, …). Don’t be afraid to gain weight as it’s fond of « room » sports, it will get you pleasantly involved in its « exercises ».
Votre appareil a déjà été utilisé pendant environ quatre ans (temps cumulé) par une dizaine de clientes si nous nous restreignons aux relations formelles (une vingtaine sinon). Il a un certain savoir-vivre, il a été plusieurs fois en concubinage, il est favorable au partage des tâches (ménagères). Ne craignez pas qu’il vous prenne pour sa femme de ménage. Quand il est préoccupé, il oublie de nettoyer certaines pièces. Dans ce cas, rien ne sert de l’accabler, rappelez-le lui gentiment. Your device has been used for about four years (cumulative time) by about ten clients if we restrict ourselves to formal relations (otherwise about twenty). It has good manners, it cohabited several times, it’s favorable to housework sharing. Don’t fear that it takes you for its housekeeper. When it’s worried, it forgets to clean some rooms. In this case, there is no point of being hard on it, remind it kindly this.
Il a une situation stable, il est calme et posé. Il apprécie autant les sorties à deux (restaurants, cinéma, musées, concerts, …) que les moments reposants dans sa maisonnette. Il vous proposera de voyager avec lui (Royaume-Uni, États-Unis d’Amérique, Belgique, Italie, Allemagne, Turquie, Luxembourg, …) s’il se sent vraiment bien en votre compagnie. It has a stable situation, it is calm and quiet. It appreciates as much the outings together (restaurants, cinema, museums, concerts, …) as the relaxing moments in its small house. It will offer you to travel with it (United Kingdom, United States of America, Belgium, Italy, Germany, Turkey, Luxembourg, …) if it feels really good in your company.
Il n’est pas sexiste. Si vous cherchez un homme pour vous « dresser », vous dominer ou vous frapper, allez plutôt voir au rayon « machos ». C’est d’avantage un adepte de la douceur, il aime beaucoup les baisers langoureux et les caresses. It isn’t sexist. If you’re looking for a man to tame you, to dominate you or to hit you, rather go see the « macho » shelf. It is rather an adept of gentleness, it loves the languorous kisses and the caresses.
Il vit très bien sans télévision. Il fera son nécessaire pour que vous puissiez quand même regarder vos programmes préférés comme il ne souhaite pas imposer à autrui son mode de vie. C’est un fervent défenseur du logiciel libre, athée, militant politique, syndical et associatif mais pas (trop) prosélyte avec sa chérie. Il peut arrondir les angles dans certaines limites pour que vous vous sentiez à l’aise avec lui. Si vous êtes de droite, laissez tomber, c’est sans espoir. It lives very well without television. It will make its best so that you can still watch your favorite programs as it doesn’t want to impose to others its way of life. This is a strong supporter of free softwares, atheist, political, trade union and associative activist but not (too much) proselyte with its darling. It can smooth the rough edges within certain limits so that you feel comfortable with it. If you’re right-wing, forget it, it’s hopeless.
Il n’est pas marié à son travail. Si ce n’est pas tout à fait votre cas, tâchez au moins de ne pas rentrer trop tard le soir pour consacrer du temps à votre relation sérieuse, stable, durable et suivie. It’s not married to its work. If this isn’t entirely your case, try at least to come back home not too late in the evening in order to devote time to your serious, stable, lasting and regular relationship.
N’ayez pas peur de l’étouffer, n’hésitez pas à prendre les choses en main, n’oubliez pas sa citation favorite : « De toutes les prudences, la prudence en amour est la plus nocive au bonheur ». Investissez-vous dans la relation dès les premières secondes, soyez entreprenante avec lui dès les premiers jours, faites des projets avec lui dès les premières semaines, intégrez-vous dans son environnement autant qu’il s’intègre dans le vôtre dès les premiers mois, exprimez vos sentiments pour lui très explicitement autant que possible sans la moindre retenue, faites le passer au premier plan de votre vie, soyez très présente dans la sienne et il vous comblera de bonheur. Prenez possession de lui, laissez-le vous envahir, abandonnez-vous l’un à l’autre. Don’t fear to smother it, don’t hesitate to take control over the things, don’t forget its favorite quote: « Of all the prudences, prudence in love is the most harmful to happiness ». Invest yourself in the relationship from the very first seconds, be enterprising with it from the early days, make plans with it from the early weeks, integrate yourself in its environment as much as it integrates itself in yours from the early months, express your feelings for it very explicitly as much as possible without any restraint, have it move to the forefront of your life, be very present in its one, and it will fill you with happiness. Take possession of it, let it overwhelm you, give yourself one to another.
Si vous savez installer au moins une distribution GNU Linux, vous partirez avec une demi-longueur d’avance. If you can install at least one GNU Linux distribution, you will lead by half a length.
Il joue aux jeux vidéo et il en a créé quelques uns sur son temps libre. Néanmoins, il préférera toujours une soirée torride avec vous à une soirée devant son écran à moins d’avoir fait une grosse erreur de casting. He plays with video games and he created some on his spare time. However, he will always prefer a torrid evening with you to an evening in front of his screen unless he has made ​​a big mistake of casting.
Justement, la personnalité ne fait pas tout. Votre appareil vous repoussera s’il n’éprouve aucune attirance physique pour vous. Il déteste les piercings et les tatouages. Il fuit les femmes qui ont des problèmes (médicalement avérés) de poids, il n’est attiré que par celles de sa tranche d’âge (5 ans de différence maximum) et au teint clair (c’est purement esthétique). Quant aux critères « bonus », ils sont facultatifs mais ils augmentent substantiellement vos chances de vous servir de son outil de plaisir : grande taille, minceur, rousseur, forte poitrine. Il accorde très très peu d’importance au maquillage et à la tenue vestimentaire. Precisely, the personality isn’t everything. Your device will reject you if it feels no physical attraction to you. It hates piercings and tattoos. It flees from women who have (medically proven) weight problems, it is attracted only by those of its age (5 years of gap maximum) and with fair complexions (it’s purely aesthetical). As for the « bonus » criteria, they are optional but they substantially increase your chances of using its tool of pleasure : tallness, slimness, gingery colour, bustiness. It gives very little importance in makeup and clothing.

Anomalies


Anomalies

Cet appareil est une anomalie vivante qui n’aurait jamais dû venir au monde. N’en attendez aucun respect des normes. This device is a living anomaly that should never have come into the world. Don’t expect any compliance to norms from it.

Service après-vente


After-sales service

Votre appareil ne peut être assuré. S’il ne vous satisfait pas suffisamment, veuillez le remettre en rayon en bon état afin qu’il puisse faire le bonheur d’une autre cliente. Si vous êtes tombée par erreur sur ce mode d’emploi et que vous souhaitez faire l’acquisition de cet appareil, veuillez vérifier sa disponibilité dans nos stocks et contactez-nous ici. Your device can’t be insured. If you aren’t satisfied enough, please put it back into the shelf in good condition so that it can make the happiness of another client. If you’ve found this manual by mistake and if you want to purchase this device, please check its availability in our inventory and contact us here.
Licence Creative Commons
Cet article est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d'Utilisation Commerciale – Partage à l'Identique 3.0 non transposé
Creative Commons License
This article is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported License
Auteur : Julien Gouesse Author: Julien Gouesse

A propos gouessej

Ingénieur en informatique, militant politique d'extrême-gauche, développeur de logiciels libres multi-plateformes. Engineer in computer science, far left-wing political activist, developer of free open source cross-platform softwares.
Cet article, publié dans Vie personnelle, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Atterrissage en douceur [Smooth landing]

  1. Ping : Décollage immédiat [immediate takeoff] | Blog de Julien Gouesse

Les commentaires sont fermés.