Rassemblement pour la relaxe de 15 postiers des Hauts-de-Seine mercredi 12 décembre 2012 à Versailles [Gathering for the discharge of 15 postmen in Hauts-de-Seine Wednesday, December 12th, 2012 at Versailles]

Non à la répression anti-syndicale, comité de soutien des postiers du 92 [No to the anti-union repression, support committe for the postmen of the 92]
Français English
J’ai participé au rassemblement pour la relaxe de quinze postiers des Hauts-de-Seine mercredi 12 décembre 2012 devant la cour d’appel de Versailles. Quelques syndicats de travailleurs (CGT, Solidaires, …), un syndicat étudiant (UNEF) et plusieurs partis politiques (NPA, LO, PCF, PG, PS, …) étaient présents. I participated in the gathering for the discharge of fifteen postmen in Hauts-de-Seine Wednesday, December 12th, 2012 in front of the Court of Appeal at Versailles. Some trade unions (CGT, Solidaires, …), a student union (UNEF) and several political parties (NPA, LO, PCF, PG, PS, …) were present.
Ces postiers tous des représentants locaux ou départementaux de SUD (13 d’entre eux dont Olivier Besancenot) et de la CGT (2 d’entre eux). Ils sont accusés à tort d’avoir séquestré plusieurs cadres de La Poste lors d’une occupation des locaux de l’entreprise à Nanterre en mai 2010. Ils risquent au maximum cinq ans d’emprisonnement et 75.000 euros d’amende. Ces condamnations pourraient également être suivies de sanctions en interne. Ils protestaient contre le programme « Facteurs d’avenir » qui exige des postiers une plus grande adaptabilité (notamment via la sécabilité des horaires de travail) dans le cadre de réorganisations du travail (notamment la restructuration de la distribution du courrier) qui causent une dégradation du service public, une augmentation des maladies professionnelles, des accidents du travail et des suicides. La direction de La Poste opte pour la criminalisation de l’action syndicale afin de museler celles et ceux qui s’opposent à ses mesures anti-sociales. L’issue de ce procès est particulièrement importante pour l’avenir des résistances sociales en France dans les services publics comme dans les entreprises privées. All these postmen are local or departmental representatives from SUD (13 of them including Olivier Besancenot) and CGT (2 of them). They are falsely accused of having illegally confined several executives of the postal service during an occupation of business premises at Nanterre in May 2010. They risk up to five years in prison and 75000-euro fine. These convictions could also be followed by internal sanctions. They protested against the program « Future Factors » which requires greater adaptability from postmen (particularly with the divisibility of the work schedules) in the reorganization of work (including the restructuring of the distribution of mail) that degrade public service, increase occupational diseases, accidents and suicides. The management of the postal service chooses the criminalization of trade union action to silence those who oppose its anti-social measures. The outcome of this trial is particularly important for the future of social resistance in France in public as in private companies.

La sécabilité


The divisibility

La sécabilité consiste à découper les tournées de façon à en répartir la charge de travail sur les facteurs restants en plus de leur tournée attitrée pour la distribution du courrier afin de pallier les suppressions d’emplois à La Poste. Elle pose les problèmes suivants :

  • Les facteurs chronométrés à la minute près n’ont plus le temps de remplir leur rôle social auprès des usagers
  • Ce minutage occasionne plus de stress et de pression
  • Les tournées sont surchargées
  • Les particuliers ont rarement à faire au même facteur, ce qui entraînerait nombre de risques d’erreurs dans la distribution
  • Les gains de productivité se font au détriment de la qualité de services et des conditions de travail du personnel

Références : La sécabilité à La Poste, La sécabilité on n’en veut pas.

The divisibility consists in subdividing the tours in order to spread the workload on the remaining postmen in addition to their regular tour for mail delivery to alleviate job losses at the postal service. It raises the following issues:

  • Postmen timed to the minute no longer have the time to fulfill their social role for users
  • This timing causes more stress and pressure
  • The tours are overloaded
  • Individuals rarely meet the same postman, resulting number of potential errors in the distribution
  • Productivity gains are at the expense of quality of service and working conditions of staff

References: The divisibily in the postal service, We don’t want the divisibility.

Pour plus d’informations, voici le communiqué de presse de l’AFP, le site web de soutien aux quinze postiers et la pétition. For more information, the press release of the AFP, the website of support for the fifteen postmen and the petition.
P.S : Je bloquais déjà un bureau de poste en 2009, mon soutien aux postiers ne date pas d’aujourd’hui. P.S: I already blocked a post office in 2009, my support of the postmen hasn’t started today.
Discours n°1 d’un responsable syndical FAPT-CGT
Discours n°2 du député du 92 et secrétaire national au travail et à l’emploi Jean-Marc Germain (PS)
Discours n°3 d’un responsable syndical SUD
Discours n°4 d’un responsable syndical CGT de l’union départemental des Yvelines (78)
Discours n°5 d’un responsable syndical CGT
Discours n°6 d’Olivier Rosay (membre du secrétariat de SUD postaux Paris, service courrier)
Discours n°7 d’Annick Coupé (porte-parole de l’union syndicale Solidaires)
Discours n°8 d’un responsable syndical SUD Rail
Discours n°9 d’un militant syndical SUD PTT Gironde
Discours n°10 d’Arthur, militant UNEF, exclu de son université
Discours n°12 d’Olivier Besancenot, ancien porte-parole du Nouveau Parti Anticapitaliste, ancien candidat à l’élection présidentielle française, militant SUD, postier dans le 92
Discours n°13 de Yann Le Merrer, postier et militant syndical
Discours n°14 de Caroline Bardot (inspectrice du travail, conseillère municipale de Nanterre et conseillère régionale d’Île-de-France Front de gauche)
Discours n°15 d’un militant du Parti de Gauche
Discours n°16 d’une militante de Lutte Ouvrière
Discours n°17 d’un militant SUD de Bordeaux, membre du comité de soutien Rémy Louvradoux contre la souffrance au travail
Discours n°18 d’Alexis Bachelay, député PS du 92, conseiller municipal de Colombes
Discours n°19 d’un militant du DAL
Licence Creative Commons
La photo et les vidéos de cet article sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 non transposé.
Creative Commons License
The photo and the videos of this article are licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License
Licence Creative Commons
Cet article est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d'Utilisation Commerciale – Partage à l'Identique 3.0 non transposé
Creative Commons License
This article is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported License
Auteur : Julien Gouesse Author: Julien Gouesse

A propos gouessej

Ingénieur en informatique, militant politique d'extrême-gauche, développeur de logiciels libres multi-plateformes. Engineer in computer science, far left-wing political activist, developer of free open source cross-platform softwares.
Cet article, publié dans Politique, syndicalisme et vie associative, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.