C**** V***P non merci [C**** V***P no thanks]

Français English
Lundi 7 février 2011, quelqu’un prétendant être Marc-Antoine Moretto m’avait contacté par email, il avait écrit ceci : « j’aimerais que
nous puissions discuter ensemble car il semblerait que soit sur le
point de participer à une nouvelle télé réalité ».
Il avait ensuite fini par lâcher le nom de l’émission par SMS. Je lui avais bien dit que jamais on ne m’avait proposé de participer à une telle émission et que même si ça avait été le cas, j’aurais refusé.
Monday, the 7th of February, 2011, someone claiming to be Marc-Antoine Moretto had contacted me by email, he had written this: « I would like to speak to you because you might be planning to participate to a new reality tv show ».
Then he had told me the name of this program by SMS. I had told him that I had never received any proposition about this program and if I had received it, I would have refused.
Lundi 7 mars 2011 vers midi, Virginie Sellier du site Télé-Loisirs m’a contacté pour avoir des explications, c’est ainsi que j’ai eu vent d’une rumeur bidon selon laquelle j’aurais accepté de participer à cette émission. J’ai démenti bien entendu. Tout d’abord, on m’a orienté vers le blog d’un certain animateur télé qui se reconnaîtra, j’ai alors contacté la rédaction du blog par email pour demander le retrait de l’article, je n’ai eu aucune réponse (comme d’habitude; la dernière fois, il prétendait que j’étais aveugle). J’ai ensuite posté quelques commentaires sous cet article pour rétablir la vérité en disant simplement ce que j’ai expliqué plus haut et mon profil a été soudainement désactivé. En colère, j’ai cherché à joindre la société responsable du site par téléphone sans succès. Je me suis déplacé au siège à Paris, une demoiselle m’a amené à la gardienne, j’ai dû trouver un prétexte pour avoir l’animateur en question au téléphone. Il s’est défendu en prétextant qu’il avait repris cette information de Closer (ce que j’ai expliqué sur Twitter), il a laissé entendre qu’il publierait un démenti mais quand j’ai évoqué l’incident sur son blog et rappelé que j’ai un droit de réponse conformément à la LCEN (cf. les mentions légales de mon blog), il s’est emporté, il a dit que je n’allais pas lui apprendre la loi et que ce genre de demande se fait par courrier (ce qui est vrai). Il m’a dit « au revoir » puis il a raccroché.Depuis, j’ai contacté quelques médias pour leur signifier que je n’ai jamais été contacté pour participer à cette émission, que je ne souhaite plus faire de télévision, que je souhaite retrouver une vie paisible et que je ne veux plus permettre à diverses chaînes de télévision de se faire du fric au détriment de ma qualité de vie. Monday, the 7th of March, 2011, at about midday, Virginie Sellier for the website Télé-Loisirs contacted me to get some news, that is how I learned the phony rumor according to which I would have agreed to participate to this program. I denied naturally. First of all, we directed me to the blog of a television presenter who will recognize himself, I then contacted the editorial staff of the blog by email to ask for the deletion of the article, I had no answer (as usual; the last time, he claimed that I was blind). I then posted some comments under this article to tell the truth by saying simply what I explained earlier above and my profile was suddenly deactivated. Angry, I tried to contact the company liable for the site by telephone unsuccessfully. I moved to its headquarter in Paris, a young lady brought me to the caretaker, I had to find a pretext to have the presenter by the telephone. He defended itself by pleading that he had taken back this information of Closer (a french tabloid, I explained it on Twitter), he said that he would publish a denial but when I evoked the incident on his blog and called back that I have a right of reply according to the LCEN (cf. the legal notices of my blog), he became enraged, he said that I was not going to teach him the law and that this kind of request is made by mail (what is true). He said to me « goodbye » then he hung up.Since, I contacted some media to tell them that I was never contacted to participate in this TV program, that I do not wish to be seen on TV anymore, that I wish to find a peaceful life and that I do not want to allow any more diverse television channels to earn some cash to the detriment of my quality of life.
J’ai refusé plus d’une dizaine d’émissions (« Ca va s’Cauet » sur TF1 le 18 mai 2010, « Pif Paf » sur Paris Première le 28 mai 2010, « Touche pas à mon poste » sur France 4 le 3 janvier 2011, « Secret Story » sur TF1, « C’est quoi l’amour » sur TF1 le 17 février 2011, M******** sur Direct 8 le 26 mai 2010 et le 2 juin 2010, « Vu à la télé » sur NT1 le 29 septembre 2010, « Ma vie à la télé » sur NT1 le 4 mars 2011, à nouveau « Tellement Vrai » sur NRJ12, etc…) et je continuerai de le faire. Je suis cohérent, le buzz m’a nui, j’arrête les frais, je ne veux pas remettre cent balles dans la machine. Qu’ils dégagent! Qu’ils aillent trouver d’autres pantins en mal de célébrité! Que mes détracteurs se trouvent d’autres défouloirs! Nos vies valent plus que leurs profits et je ne sacrifierai pas la mienne sur l’autel de l’audimat. I refused more than about ten TV programs (« It’s going to shake » on TF1 on May 18th 2010, « Pif Paf » on Paris Première on May 28th 2010, « Do not touch my TV Set » on France 4 on January 3rd 2011, « Secret Story » on TF1, « What is love » on TF1 on February 17th 2011, M******** on Direct 8 on May 26th 2010 and June 2nd 2010, « Seen on the TV » on NT1 on September 29th 2010, « My life on TV » on NT1 on March 4th 2011, again « So True » on NRJ12, etc….) and I will go on doing the same. I am coherent, the buzz damaged me, I stop expenses, I do not want to put back hundred coins in the machine. I wish they clear off! I wish they go to find some other marionettes thirsty for celebrity! I wish my detractors find some other outlets! Our lives are more important than their profits and I will not sacrify mine on the altar of the audience ratings.
Je ne cite explicitement ni le blog d’où la rumeur serait partie ni l’animateur télé concerné ni l’émission à laquelle je ne participerai pas car je ne souhaite pas que ce démenti leur serve à se faire de la publicité tout en vous donnant suffisamment d’éléments pour deviner de quoi je parle. I do not explicitly quote neither the blog where from the rumor would have left neither the concerned presenter nor the TV program in which I will not participate because I do not wish that this denial is of use to them for advertising while giving to you enough elements to guess about what I speak.
Bon, je vous le concède, cette rumeur risque de circuler dans une partie de la presse people; ça fait un peu cher le papier toilette mais vous pourrez faire un geste écologique en recyclant ce genre de torchon sans intérêt. Well, I admit that this rumor may circulate in a part of the tabloids; that makes a bit expensive the toilet paper but you can make an ecological act by recycling this kind of messy piece of work without interest.
Le responsable des pages TV de Closer m’a appelé, il a dit que le présentateur en question s’est trompé et que sa source est le magazine Voici. J’ai appelé le responsable des pages TV de Voici qui reconnait que l’information vient de ce magazine (dans son numéro actuellement disponible en kiosque) mais le présentateur qui l’a reprise l’a déformée ce qui est tout à fait vraisemblable quand on compare les 2 articles. Ce présentateur aurait intentionnellement omis ce détail pour ne pas faire de publicité à ce magazine avec lequel il avait eu quelques soucis sur son ancien blog. The person in charge of the TV pages of Closer called me, he said that this presenter made a mistake and that his source is the magazine Voici. I called the person in charge of the TV pages of Voici who admits this piece of information comes from this magazine (currently available in news kiosks) but the presenter misquoted it which is plausible when you compare the both versions. This presenter would have deliberately omitted this detail not to make an advertising for this magazine with which he had had some problems on his former blog.
A mon humble avis, cette fausse rumeur sert les intérêts de cette émission, c’est pourquoi je pense que c’est la chaîne de télévision privée qui la diffusera qui est derrière tout ça avec l’aide d’une partie de la presse people et de la production. La société de production de C**** V***P détient la filiale qui produit l’émission de ce présentateur. In my humble opinion, this phony rumor serves the interests of this TV program, that is why I think that it is the private television channel which will broadcast it which is behind all this with the help of some tabloids and the production. The production company of C **** V ***P owns the subsidiary company producing the TV program of this presenter.
Au sujet de ma mésaventure avec cet homme saoul, c’est la première fois que je l’évoque sur Internet, je l’ai évoqué au téléphone avec des producteurs, des journalistes et un animateur d’une émission de radio. Voici ce qui s’est vraiment passé : Un homme visiblement saoul s’approcha de moi près de Châtelet-les-Halles alors que j’attendais sagement mon bus de nuit. Il tenait un gobelet rempli de bière. Tout à coup, il s’écria « Julien ». Je lui répondis « je ne veux pas me faire repérer ». Je lui tournai le dos et je commençai à courir quand je sentis qu’il venait de me jeter sa bière dans le dos, souillant ainsi mon costard. Je me retournai en colère, je lui dis « Tu es complètement malade! Ca te prend souvent de jeter de la boisson dans le dos des gens comme ça?! ». Un de ses amis me demanda pourquoi je partais en courant, je répondis « je suis un citoyen libre, je fais ce que je veux ». Je dis alors à l’homme saoul « Je ne suis pas riche, je ne roule pas sur l’or et tu viens de salir mon costard à 50 euros! ». Il revint vers moi, il disait à ses amis qu’il se demandait si j’allais lui chercher des embrouilles, il me dit alors « tu me sers la main? » ce que je refusais, je dis « ça ne se fait pas, je n’ai rien demandé, tu n’as pas à jeter de la boisson sur les gens ». Il s’écria « je vais te mettre une baffe! ». Je me mis en position de garde haute avec le bras droit légèrement en avant et je lui répondis « vas-y, viens me mettre une baffe! ». Ses amis l’éloignèrent de moi et me dirent de partir. About my misadventure with this drunk man, it is the first time when I evoke it on Internet, I evoked it by the telephone with producers, journalists and a presenter of a radio program. Here is what really happened: An apparently drunk man approached me near Châtelet-les-Halles while I waited wisely for my night bus. He held a tumbler filled with beer. Suddenly, he exclaimed « Julien ». I answered him  » I do not want to be spotted « . I turned him the back and I began to run when I felt that he had just thrown me his beer in the back, so soiling my suit. I turned around angry, I say to him « you are completely sick! Do you often throw the drink in the back of people like that?! ». One of his friends asked me why I ran away, I answered « I am a free citizen, I make what I want ». I said then to the drunk man « I am not rich and you have just made dirty my suit that costs 50 euros ». He returned towards me, he said to his friends that he wondered if I was looking for problems, he said to me then « shake hands with me! » What I refused, I said  » it’s not correct, I asked for nothing, you do not have to throw the drink on people ». He exclaimed « I am going to put in you a slap! ». I put myself in position of high guarding with the right hand slightly forward and I answered him « come on, come to put myself a slap! ». His friends took away him from me and told me to leave.
Contrairement à ce que les médias prétendent, mes détracteurs sont minoritaires mais ils ont un fort pouvoir de nuisance. Tout le monde ne se moque pas de moi mais ceux qui le font me dérangent suffisamment pour que j’aspire à une vie plus paisible. Contrary to what the media claim, my detractors are minority but they have a strong power of « harmful effect ». Everybody does not laugh at me but those who make it disturb me enough so that I yearn for a more peaceful life.
Enfin, je pense qu’il y a des choses moins futiles et bien plus graves qui se passent en ce moment, notamment en Libye, utilisez du temps de cerveau disponible pour cela au lieu de laisser diverses chaînes de télévision vendre le vôtre aux publicitaires à coup de programmes insipides ne stimulant aucunement votre sens critique. Finally, I think that there are less pointless and graver things which take place at the moment, in particular in Libya, use of the time of available brain for it instead of letting diverse television channels sell yours to the advertising executives with insipid programs blocking your critical faculty.
P.S : J’ai refusé de participer à l’émission « Accès privé » sur M6 le premier octobre 2012. P.S: I refused participating to the broadcast « Private access » on M6 October 1st, 2012.
Crédits : Olivier Lefevre pour le dessin qui m’a servi de base (je l’ai modifié avec le logiciel libre et gratuit The Gimp). Les 16 mouches représentent les participants. Credits : Olivier Lefevre for the drawing I used as a basis for mine (I modified it with the free open source software The Gimp). The 16 flies represent the participants.
Licence Creative Commons
Cet article est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d'Utilisation Commerciale – Partage à l'Identique 3.0 non transposé
Creative Commons License
This article is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported License
Auteur : Julien Gouesse Author: Julien Gouesse

A propos gouessej

Ingénieur en informatique, militant politique d'extrême-gauche, développeur de logiciels libres multi-plateformes. Engineer in computer science, far left-wing political activist, developer of free open source cross-platform softwares.
Cet article, publié dans Vie personnelle, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.