Manifestations contre la réforme des retraites jeudi 28 octobre 2010 [Demonstrations against the pension reform Thursday, October 28th, 2010]

Français English
Les manifestations organisées le jeudi 28 octobre 2010 dans toute la France contre la réforme des retraites ont marqué un très léger fléchissement dans la mobilisation dû essentiellement aux vacances de la Toussaint et à la fatigue des manifestants. Néanmoins, nous n’avons pas lâché l’affaire, le combat continue et nous nous retrouverons le samedi 6 novembre 2010 pour une nouvelle journée. Certains médias exagèrent l’essoufflement du mouvement aussi bien dans le choix des mots que dans le choix des photos, je vois qu’il y a toujours du monde pour lécher les fesses et cirer les pompes de notre président. The demonstrations organized Thursday, October 28th, 2010 all over France against the pension reform marked a very slight decline in the mobilization mainly due to the holidays of All Saints and the tiredness of the protesters. However, we haven’t given up, the fight goes on and we will come again Saturday, November 6th, 2010 for a new demonstration. Some media exaggerate the breathlessness of the movement both in the choice of the words and in the selection of the photos, I see that there is still some people to lick the ass and wax pumps of our president.
Le préfet du Rhône a reconnu que des policiers se déguisaient en manifestants dans certains cortèges CGT à Lyon. Cela vient étayer la thèse selon laquelle le gouvernement est prêt à tout pour discréditer les manifestations. Cependant, les vrais casseurs sont celles et ceux qui s’attaquent à nos acquis sociaux. The prefect of the Rhône admitted that some police officers disguised themselves as protesters in some marches of the CGT Lyon. This confirms the argument that the government is willing to do anything to discredit the protests. However, the real thugs are those who attack our social achievements.
UNL et UNEF UNL and UNEF
« Délocalisons Sarkozy. Si ça ne fait pas de la croissance, ça vous fera au moins des vacances » « Let us relocate Sarkozy. If it doesn’t bring any growth, it will take you at least holidays »
salariés du BTP construction industry employees
« 60 ans c’est déjà trop, on ne veut pas crever au boulot », salariés de PSA
salariés de Sanofi-Aventis employees of Sanofi-Aventis
étudiants de Normale Sup’ et des lycéens de Nangis Students of Normale Sup’ and some high school students from Nangis
cheminots de Paris railworkers from Paris
« La retraite c’est bien, l’offensive c’est mieux », La troupe « Jolie Môme » « Retirement is good, the offensive is better », the company « Jolie Môme »
Licence Creative Commons
Les photos de cet article sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 non transposé.
Creative Commons License
The photos of this article are licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License
Licence Creative Commons
Cet article est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d'Utilisation Commerciale – Partage à l'Identique 3.0 non transposé
Creative Commons License
This article is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported License
Auteur : Julien Gouesse Author: Julien Gouesse

A propos gouessej

Ingénieur en informatique, militant politique d'extrême-gauche, développeur de logiciels libres multi-plateformes. Engineer in computer science, far left-wing political activist, developer of free open source cross-platform softwares.
Cet article, publié dans Politique, syndicalisme et vie associative, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.