Manifestations contre la réforme des retraites samedi 16 octobre 2010

Français English
Plusieurs millions de personnes ont participé à plus de 200 manifestations dans toute la France ce samedi 16 octobre 2010 contre la réforme des retraites. Une fois de plus, les jeunes ont participé en masse, en particulier les lycéens et les étudiants. On remet ça le mardi 19 octobre 2010.
N.B : J’ai croisé des militants du Parti Socialiste qui souhaitent sincèrement que cette réforme parte aux oubliettes. En revanche, Martine Aubry a été plus nuancée le jeudi 14 octobre 2010 sur France 2 dans l’émission « A vous de juger » :

Nous reviendrons aux 60 ans pour ceux qui ont travaillé tôt et qui ont fait des travaux pénibles

nous acceptons parfaitement l’augmentation de la durée de cotisation

Il y aura demain 41,5 ans (de cotisation), il faut prendre en compte la démographie

Vous remarquez qu’elle ne parle pas de revenir à 60 ans pour tout le monde mais seulement pour une partie des salariés. Elle accepte la durée de cotisation prévue par la réforme Fillon de 2003 que les socialistes avaient combattue à l’époque. Enfin, elle acte l’allongement de la durée de cotisation prévue à l’horizon 2020. En d’autres termes, la méthode et le programme du PS diffèrent de ceux de l’UMP un petit peu dans la forme mais très peu sur le fond au sujet du système de retraite. Je remarque également que le PS ne combat même plus à l’heure actuelle certaines réformes mises en place par la droite qu’il désapprouvait il y a quelques années. Cela montre bien qu’il dérive. Ainsi, depuis plusieurs années, je vois bien que les réformistes de gauche et les partis de droite qui ne différaient que très peu sur les constats différent de moins en moins sur les solutions proposées. Cela justifie tout à fait mon engagement au sein du NPA pour construire un projet réellement alternatif en toute indépendance des parties socio-libéraux. Je remercie le militant NPA de Montreuil qui m’a fait part des propos de Martine Aubry.
On remarque dans la foule des élèves du lycée Romain Rolland d’Argenteuil.
Les élèves du lycée professionnel Pierre Mendès-France de Villiers-Le-Bel (Val d’Oise) sont venus nombreux ce samedi.
Les manifestants ne manquent pas d’humour : « Pôle emploi : T’as de beaux vieux tu sais »
« Qui sème la misère récolte la colère »
Quelques élèves du lycée Sophie Germain de Paris sont venus.
Des enseignants et des élèves du lycée Eugène Hénaff de Bagnolet (Seine Saint-Denis) sont venus.
Des enseignants et des élèves du collège-lycée Louise Michel de Champigny-sur-Marne sont venus.
Des enseignants-chercheurs et des étudiants des universités de Jussieu et de la Sorbonne sont venus (liste non exhaustive).
« Résister se conjugue au présent ».
Licence Creative Commons
Les photos de cet article sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 non transposé.
Creative Commons License
The photos of this article are licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License
Licence Creative Commons
Cet article est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d'Utilisation Commerciale – Partage à l'Identique 3.0 non transposé
Creative Commons License
This article is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported License
Auteur : Julien Gouesse Author: Julien Gouesse

A propos gouessej

Ingénieur en informatique, militant politique d'extrême-gauche, développeur de logiciels libres multi-plateformes. Engineer in computer science, far left-wing political activist, developer of free open source cross-platform softwares.
Cet article, publié dans Politique, syndicalisme et vie associative, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.