Secret Story 4

Français English
Cet article a été écrit le jeudi 3 juin 2010. This article was written on Thursday, June 3rd, 2010.
Vous devez sûrement vous demander pourquoi je parle de cela. J’ai lu que beaucoup de téléspectateurs aimeraient me revoir à la télévision et certains ont évoqué ce programme. Pourtant, ce n’est pas pour cette raison que j’écris un article à ce sujet.

Mercredi 26 mai 2010, une salariée de Secret Prod m’a téléphoné pour me proposer de participer à cette émission. J’ai exprimé de nombreuses réserves et j’ai accepté d’en parler avec elle de visu pendant une heure, elle m’a proposé de faire ça jeudi 27 mai 2010 à 11h. J’étais disponible comme j’avais pris ma journée pour aller manifester. Je suis arrivé assez en retard à 11h51 devant le bâtiment 127 au 50 avenue du Président Wilson à La Plaine Saint-Denis. Évidemment, ma décision était déjà prise mais j’avais envie d’inverser les rôles. J’ai installé l’application Android « Voice Recorder » sur mon téléphone HTC Dream. Je l’ai mise en route juste avant d’entrer dans ce bâtiment. J’ai donc en ma possession 1 heure et 14 minutes de discussion (mais pas que ça) histoire de prouver que je ne suis pas un menteur. Justement, j’ai appris au bout d’une dizaine de minutes que j’étais là aussi pour passer ce casting. Je ne diffuserai pas cet enregistrement, je me réserve uniquement le droit d’évoquer certains passages. Je précise que je n’ai jamais vu cette émission, je vais peut-être regarder quelques extraits si je trouve que l’article de Wikipedia n’est pas assez clair.

Je vais maintenant vous expliquer pourquoi je n’y participerai pas :
– Le tournage démarre en juillet et dure au maximum 12 semaines si j’ai bien compris. Cela m’obligerait à démissionner, il en est hors de question, je tiens à mon emploi, je ne le sacrifierai pas pour remettre 100 balles dans la machine.
J’ai horreur de la compétition. Je n’ai pas envie de trouver le secret de chaque participant. A la limite, rencontrer des gens venant d’horizons très variés serait intéressant, j’aurais pu apprendre à les connaître, échanger, partager mais pas dans une telle optique. Dans « L’amour est aveugle », j’avais essayé de faire le nécessaire pour qu’il y ait une bonne ambiance et qu’on se sert les coudes. Dans ce jeu, c’est impossible, nous sommes les uns contre les autres, nous ne sommes pas seulement des participants, nous sommes des adversaires.
– Je n’ai pas envie d’être soumis à la Voix. Si j’ai bien compris les règles du jeu, lui désobéir peut entraîner des sanctions comme un retrait d’argent de la cagnotte ou être privé d’eau chaude. Si la Voix me donne une mission contraire à mes valeurs, la refuser entraînerait une sanction, c’est inacceptable. Je refuse de vendre mon âme. L’argent n’est jamais une bonne motivation, il en faut pour vivre mais je trouve que ça pourrit tout. Je ne suis pas prêt à faire preuve de perfidie pour du fric. Je suis un homme intègre et je tiens à le rester. J’ai horreur qu’on monétise et qu’on valorise la cruauté, cela va à l’opposé du souci social qui m’anime. Nos vies valent plus que leurs profits.
Je redoute qu’on demande aux participants d’aller encore plus loin que dans « Dilemme ». J’avais été un tout petit peu vulgaire dans « L’amour est aveugle », j’ai un humour parfois déplacé mais en aucun cas je ne voue un culte à la vulgarité. Je n’adhère pas à certains codes bourgeois et je m’autorise occasionnellement l’emploi de termes vulgaires pour illustrer mes propos. Il est hors de question que je tienne en laisse une femme se prenant pour un chien. Je trouve que le noir dans « L’amour est aveugle » était un prétexte au pelotage et non un moyen de prendre de la distance avec le physique. Certaines missions pourraient être un prétexte pour bafouer « le principe de respect de dignité de la personne humaine » (terminologie employée par le CSA concernant « Dilemme »).
– Cette fois-ci, contrairement à « L’amour est aveugle », je sais déjà bien avant le tournage que cette émission sera évidemment diffusée sur TF1, chaîne que je déteste et que je boycotte depuis très longtemps. Sachant cela, il est hors de question que je fasse encore gagner de l’argent au groupe TF1. Nous savons très bien pour qui roule cette chaîne de télévision privatisée en 1987. Patrick Le Lay, je pense que vos téléspectateurs pourraient utiliser d’une manière plus pertinente leur temps de cerveau disponible.
Je ne veux pas être une fois de plus victime d’un montage à charge. La télé-réalité n’est pas réelle, elle use du réel pour fabriquer de l’irréel, de la fiction, on fait rentrer des personnes dans des personnages, on oriente le montage de façon à faire rentrer le participant dans le moule qu’on lui avait préparé, on nous fait penser ou dire des choses que nous n’avons pas dites en rajoutant des commentaires (voix off) sur des images sorties de leur contexte, on nous demande parfois de faire certaines choses sans nous dire pourquoi (allez, va sur le balcon… pour prendre ton râteau bien que toi aussi tu voulais repartir seul(e)), on nous utilise plus ou moins comme des pantins toujours avec les meilleures intentions du monde, en prétendant rechercher l’authenticité. Je ne pensais pas que ça pouvait aller si loin avant d’avoir eu au téléphone plusieurs participant(e)s. Comme nous sommes sensés ne pas être des acteurs, nous sommes jugés en tant que personnes alors qu’on fait de nous des personnages sur lesquels nous avons finalement peu de contrôle.
Je commence à en avoir assez qu’on essaie de me faire avaler toutes les couleuvres, qu’on me prenne pour un imbécile, qu’on me raconte n’importe quoi pour me faire accepter de participer à un programme télé. Hormis Steevy Boulay, je ne connais aucun ancien participant à une émission de télé-réalité qui a percé dans la comédie (Steevy Boulay a fait du théâtre d’après Wikipedia).
on rabaisse tous les participants ou presque afin de les jeter en pâture à un certain public friand de défouloirs faciles. C’est sûr, certains se croient tellement intelligents devant leur téléviseur au calme chez eux sans pression quand ils nous voient nous ridiculiser. A notre place, ils feraient sûrement moins les malins.

Mon secret aurait été relatif à un différend familial qui date d’août 2004, je n’en dévoilerai pas plus.

Je précise une fois de plus que je ne regarde pas la télévision. C’est une blogueuse que j’avais rencontrée à l’avant-première du film « les meilleurs amis du monde » (c’est Pingoo qui m’avait invité) qui m’avait parlé de « Dilemme » et j’avais lu une nouvelle à ce sujet sur Yahoo Actualités.

Contrairement à ce que je pensais faire au départ, je ne publierai pas la transcription de l’interview sauf si la recruteuse en question l’évoque publiquement d’une quelconque manière (ce qui lui retirerait son caractère privé et/ou confidentiel rendant alors les articles 226-1 et 226-2 du code pénal inapplicables dans ce cas). Je garde en ma possession l’enregistrement audio et la transcription partielle.

The English translation will be available soon.
Licence Creative Commons
Cet article est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d'Utilisation Commerciale – Partage à l'Identique 3.0 non transposé
Creative Commons License
This article is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported License
Auteur : Julien Gouesse Author: Julien Gouesse

A propos gouessej

Ingénieur en informatique, militant politique d'extrême-gauche, développeur de logiciels libres multi-plateformes. Engineer in computer science, far left-wing political activist, developer of free open source cross-platform softwares.
Cet article, publié dans Vie personnelle, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.