Speed dating au Bizen vendredi soir [Speed ​​dating in Bizen Friday night]

Français English
Cet article a été écrit le samedi 30 janvier 2010. This article was written on Saturday, January 30th, 2010.

Préambule

Preamble

Cet article a été écrit sous la forme d’une chronique. J’ai mené une expérience, cela ne veut pas dire que je cautionne ce mode de rencontre. J’essaie de faire preuve d’ouverture d’esprit malgré mes préjugés négatifs. L’image qui l’illustre et le texte ont un côté humoristique mais tous les goûts sont dans la nature, n’allez pas croire que c’est une charge contre certaines catégories de personnes. This article was written in the form of a chronicle. I conducted an experiment, this does not mean that I condone this type of meeting. I try to keep an open mind despite my negative preconceptions. The image that illustrates it and the text has a humorous side but all tastes are in nature, do not think it’s a charge against certain categories of people.
Je parle du physique de manière extrêmement crue non pas pour choquer mais pour que chacun se fasse sa propre opinion en fonction de ses propres préférences. Je ne prétends pas avoir les mêmes goûts que tout le monde, je ne prétends pas non plus qu’une personne se réduise à un physique. Malheureusement, en 5 minutes, on n’a pas vraiment le temps de se lancer dans de grandes discussions méta-physiques. I talk about the physics in an extremely raw manner, not to shock but to make everyone do their own opinion according to their own preferences. I do not pretend to have the same tastes as everyone else, I do not pretend that a person is reduced to a physical. Unfortunately, in 5 minutes, you do not really have time to engage in large meta-physical discussions.
Je recherche une femme sédentaire tout comme moi parce que je n’aime pas les relations à distance. Je m’impose la même rigueur que celle que je demande à une femme partageant ma vie. I’m looking for a sedentary woman like me because I do not like long distance relationships. I require the same diligence for me than the one that I ask a woman sharing my life.
Je recherche une femme qui ne laisse pas sa vie professionnelle déborder sur sa vie personnelle, j’attends d’elle qu’elle ne se tue pas au travail, qu’elle sache poser des limites tout comme moi non pas pour l’enfermer dans un rôle de femme au foyer, ni pour lui demander d’assumer les tâches ménagères mais simplement pour que nous ayons du temps pour nous retrouver tous les deux. Accessoirement, je suis pour le partage des tâches. On fait bien les câlins à deux, ça doit être possible d’en faire autant pour la vaisselle, le linge et les autres corvées. I want a woman who does not let his professional life spill over into his personal life, I expect from he that she does not kill herself at work, she knows to set limits like me not to enclose her in a role of housewife, or asking her to take on household chores but just so we have time to meet us both. Incidentally, I am for the sharing of tasks. We well do hugs together, it must be possible to do the same for dishes, laundry and other chores.

Le coeur du sujet

The heart of the matter

Ca avait mal commencé. J’avais eu une poussée d’acné dans la nuit de jeudi à vendredi. Vendredi soir, après le travail, en rentrant chez moi, ma gamelle s’était retournée dans mon sac, je m’étais retrouvé avec du jus qui coulait sur mon pantalon, ça m’avait bien mis en colère. Le RER A était resté coincé sur Nanterre donc j’avais perdu un temps fou. Arrivé chez moi, j’avais eu peu de temps pour me préparer. It started badly. I had an acne flare in the night from Thursday to Friday. Friday night, after work, when I got home, my food had turned in my bag, I had found myself with juice running down my pants, it had made me very angry. The RER A had been stuck at Nanterre so I had lost a lot of time. Got home, I had had little time to prepare.
J’arrivai au 111 rue Réaumur pile poil à l’heure, je me trompai de porte, j’envoyai un SMS au responsable, il dit que c’était ouvert, je fis le tour, j’accédai au guichet. Là je vis qu’un gars avait déjà trouvé un prétexte bidon pour aborder une demoiselle venue pour la séance de speed dating. Je regardai les autres participants dans la queue, deux gars devant moi se firent refouler apparemment à cause du dress code, je craignis un instant de subir le même sort. J’étais en chemise, jeans et baskets. Je regardai alors la demoiselle au guichet, je m’avancai, elle ne fit aucune remarque sur ma tenue, je dus aller retirer de la monnaie (cartes de crédit refusées) à côté. Je payai 15 euros (une boisson comprise). Il était alors environ 20h10. I arrived at 111 Reaumur Street right on time, I mistook the door, I sent an SMS to the head, he said it was open, I walked around, I arrived at the counter. There I saw that a guy had already found an excuse to approach a girl who came to the session of speed dating. I looked the other participants in the tail, two guys before me was driven back apparently because of dress code, I feared the same fate a moment. I wore a shirt, jeans and sneakers. I looked at the lady at the counter, I went, she made ​​no comment on my outfit, I had to go withdraw money (credit cards accepted) next. I paid 15 euros (one drink included). It was about 8:10 p.m.
Je passai près du vestiaire, je n’avais rien à déposer car étant radin, je venais par ce froid sans manteau. J’arrivai au premier sous-sol (un truc un peu ouvert, sans rez-de-chaussée, sur 2 étages) au niveau du bar. Là, un homme prit mon age et me demanda si je connaissais le principe du speed dating, je répondis « oui à peu près », il m’orienta vers un autre gars. Un participant obèse s’avanca vers ce gars, il nous expliqua le fonctionnement. Je fus alors un peu déçu, il parlait de seulement 6 minutes par femme et de 5 femmes. Chacun de nous reçut une feuille avec un numéro de badge et un tableau à remplir avec les numéros de bagde des demoiselles pour avoir accès plus tard aux résultats sur le site Web. Tiens, mon numéro de badge était le 001 (je m’en servis par la suite). Je regardais les autres participants et les demoiselles dans la pièce, je n’étais pas franchement emballé. On me fit alors signe de me rapprocher du fond de l’étage là où les séances de speed dating avaient lieu. Il était alors presque 20h30, un des gars du personnel commença par placer les hommes puis les femmes. Nous étions en fait à quelques centimètres les uns des autres. Il n’y avait ni gong ni cloche, c’était directement le gars qui nous indiquait quand les hommes devaient changer de place. I passed the dressing room, I had nothing to file for being stingy, I came without a coat despite this cold. I arrived at the first basement (something a little open, without ground floor, 2 floors) at the bar. There, a man noted down my age and asked me if I knew the principle of speed dating, I answered « yes, approximatively », he guided me to another guy. An obese participant moved towards this guy, he explained the operation. I was a little disappointed when he spoke of only 6 minutes a woman and five women. Each of us received a sheet with a badge number and a table to be filled with bagde numbers of young ladies to gain access to the latest results on the website. Fancy that! My badge number was 001 (I used it afterwards). I looked at each other and the girls in the room, I was not really keen. Someone then made a sign of getting closer to the bottom of the floor where the speed dating sessions were held. It was now nearly 8:30 p.m., one of the staff guys began placing men and women. We were actually a few inches from each other. There was neither bell nor gong, it was directly the guy who told us when the men were to change places.
Il était alors 20h30. J’étais dans un état de torpeur, très concentré sur ce que je devais dire en si peu de temps.
Je commençais par faire de l’humour, je regardais Natasha, je pris ma feuille et je fis semblant de marquer des trucs méchants dessus du genre « femme moche et désagréable » puis je cachais ma feuille pour l’empêcher de voir mon numéro de badge. Je lui dis alors « c’est pas la peine, je suis le numéro 1 ». Elle ne me croyait pas. Bref, je commençais par lui demander si c’était la première fois qu’elle faisait ça et pourquoi elle était venu, elle me répondit qu’elle était venue avec des copines pour rencontrer des gens sans fermement vouloir rencontrer quelqu’un à des fins amoureuses mais en laissant la porte ouverte. Je dis que j’étais là exclusivement pour rencontrer quelqu’un pour du sérieux, que je suis rigide, que je sais ce que je veux et que j’ai besoin de gens clairs dans leur tête. Elle me répondit alors qu’avant, à cause de son travail, elle ne pouvait pas avoir de relations sérieuses et que ça s’était arrangé depuis qu’elle avait changé de boulot. Elle avait ajouté qu’elle avait tendance à garder des rapports amicaux avec ses ex et qu’elle savait que ça pouvait poser problème à certains gars. J’avais répondu que tant que c’était clair, je n’y voyais aucune objection. Nous avions brièvement parlé du travail, j’avais dit que j’étais ingénieur-chercheur en informatique et que c’est un travail qui me laisse le temps d’avoir une vie à côté. Elle m’avait expliqué qu’elle travaillait avant beaucoup dans le milieu de la nuit dans les soirées électro et qu’elle était désormais professeur de Jazz. Nous avions eu le temps de commencer à parler de nos loisirs, nous avions été interrompu quand je parlais de voyage.
It was then 20:30. I was in a state of torpor, very focused on what I should say in so little time.
I started by making humor, I watched Natasha, I took my paper and I pretended to score above the nasty stuff like « ugly and unpleasant woman » and then I hid my sheet to prevent her from seeing my badge number. I told him « it’s not worth it, I’m number one ». She did not believe me. In short, I began by asking whether it was the first time she did this and why she came, she said she had come with friends to meet people without strongly wanting to meet someone for love but leaving the door open. I said that I was there only to meet someone for something serious, I’m stiff, I know what I want and I need people with a clear mind. She then told me that before, because of her work, she could not have a serious relationship and that it had become better for her when her job had changed. She added that she tended to keep a friendly relationship with his exs and she knew it would cause problems for some guys. I replied that as it was clear I could see no objection. We briefly talked about the work, I said I was a research engineer in computer science and it’s a job that leaves me time to have a real life. She explained she was working before much in the middle of the night in the electro nights and she was now Professor of Jazz. We had time to start talking about our hobbies, we were interrupted when I was talking about travel.
Avec les 3 prochaines, cela se déroula de la façon suivante : la discussion tourna autour des loisirs, du travail et des attentes en amour. La première des 3 oeuvrait dans l’humanitaire, la deuxième était étudiante dans le cinéma et voulait devenir réalisatrice, la troisième travaillait dans les pipelines. Le point commun était qu’elles avaient la bougeotte, elles étaient très souvent en voyage pour le travail, je les avais mises mal à l’aise en laissant entendre que ce n’était pas tout à fait compatible avec la construction d’une relation amoureuse sérieuse stable et durable à moins qu’elles trouvent un homme vivant ça très bien et/ou nomade. Je fis encore de l’humour autour de mon numéro de badge (le 1) mais pour varier, je tentai de flatter ces demoiselles. Je dis « un gars sur un salon de discussion m’a dit que les nanas qui participent au speed dating sont moches. Pourtant, ce soir, je vous trouve plutôt pas mal ». La première des 3 était assez réactive, elle me demanda ce que je faisais comme travail, je glissai que je préférerais faire quelque chose qui aurait du sens, qui serait utile aux gens. Je visai juste comme elle m’avait appris qu’elle était dans l’humanitaire. Elles me demandèrent si j’avais toujours vécu sur Paris, nous étions plusieurs à venir de province, il y avait une bretonne et une lilloise dans le groupe. Je fis une référence cinématographique au film The Prisoner comme certaines ne me demandaient même pas mon prénom, je dis en plaisantant « je ne suis pas un numéro ». With the next 3, it was held as follows: the discussion was about recreation, work and expectations in love. The first of three was working in the humanitarian sector, the second was a student in cinema and wanted to become a director, the third worked in the pipeline. The common aspect was that they were on the move, they were often traveling for work, I had made them ​​uncomfortable by suggesting that it was not quite compatible with the building of a serious, romantic, stable and lasting relationship unless they find a man who lives with that very well and / or nomadic. I made some humor again around my badge number (1) but in order to vary, I tried to flatter the ladies. I said « a guy on a chat room told me that the girls who participate in speed dating are ugly. Yet, tonight, I think you are pretty good ». The first of the three was quite responsive, she asked me what I did at work, I slipped I would rather do something that would make sense, that would be useful to people. I aimed just as she had learned me she was in the humanitarian sector. They asked me if I had always lived in Paris, we were coming from several provinces, there was a Breton and someone from Lille in the group. I did a cinema reference to the film The Prisoner as some did not even ask me my name, I said jokingly « I am not a number ».
La dernière demoiselle travaillait dans le secteur bancaire. Ca se passa comme avec les 3 précédentes sauf qu’elle était sédentaire. The last lady worked in the banking sector. It happened like with the previous three women except that she was sedentary.
A la fin de cette séance de speed dating, j’étais plutôt mécontent. 3 demoiselles sur 5 étaient très nomades, les 5 demoiselles avaient du mal à cacher qu’elles n’étaient pas vraiment là pour du sérieux, la première ne me convenait pas physiquement (je la trouvais trop enveloppée à mon goût, elle était en surpoids médical avéré). Les 5 demoiselles semblaient très prises par leur travail. Comme pour la pastas party, avec le recul, je pense qu’elles s’étaient auto-standardisées voire aseptisées. A vrai dire, je me moquais un peu beaucoup des résultats. Si j’en avais revu une, cela aurait été uniquement pour discuter amicalement et rien de plus. Désolé d’être si dur mais je mérite mieux que des moutons qui rentrent docilement dans le troupeau. J’avais l’impression qu’elles aimaient toutes à peu près les mêmes choses, comme si elles avaient essayé de couper tout ce qui dépassait d’un certain moule, c’était étrange et désagréable. At the end of this session of speed dating, I was quite unhappy. 3 of 5 young ladies were very nomadic, the five young ladies found it difficult to hide that they were not really there for something serious, the first did not suit me physically (I thought she was too big in my opinion, she was in real medical overweight). The five young ladies seemed very taken by their work. As for the pastas party, in retrospect, I think they had self-standardized or sanitized themselves. Actually, I didn’t mind of the results. If I had seen one, it would have been only for friendly conversation and nothing more. Sorry to be so hard but I deserve better than sheep obediently returning to the herd. I felt they all loved about the same things, as if they had tried to cut everything outside a certain mold, it was strange and unpleasant.
Pour revenir sur le physique, globalement, les hommes étaient presque tous plutôt élégants (certains étaient en costard) et bien apprêtés. J’avais compté seulement 3 hommes de couleur, 2 hommes obèses. Ils avaient plutôt une corpulence médicalement correcte, j’étais presque sûr d’être le plus mince, les autres avaient souvent une petite cuve à bière, vous voyez ce que je veux dire sans vouloir être méchant… Je ne suis pas homosexuel donc je ne m’étais pas attardé sur ça. Il y avait très peu de gars musclés, assez peu d’hommes à lunettes, un seul homme souffrant d’une légère calvitie. La tranche d’age était de 20 à 35 ans (certains hommes avaient menti sur leur age). Je ne connais pas vos goûts, vous mesdemoiselles qui me lisez, j’essaie de donner pas mal d’indices. Les hommes avaient pour la plupart des visages assez symétriques, j’étais le seul à avoir des boutons, nous avions presque tous des traits de visages plutôt fins, pas de double menton. J’étais le seul roux, il y avait beaucoup de bruns, très très peu de blonds. Je n’avais pas regardé les fesses des hommes. To return to the physical aspects, overall, men were almost all rather elegant (some were in suits) and well dressed. I counted only three colored men, two obese men. They had a rather medically correct corpulence, I was almost sure to be the thinnest, the others often had a small beer vat, you know what I mean without being nasty… I’m not gay so I was not focused on that. There were very few muscular guys, not too many men with glasses, one man suffered mild baldness. The age range was 20 to 35 years (some men had lied about their age). I do not know your tastes, you young ladies who read me, I try to give a lot of clues. The men were mostly fairly symmetrical faces, I was the only one with spots, we had almost all rather fine facial features, no double chin. I was the only red, there was a lot of brown, very little blond. I had not watched the buttocks of men.
Quant aux femmes, désolé je vais être assez cru, je vous prie de m’en excuser par avance. Il y avait une prépondérance de bonnet de soutien-gorge B, un seul bonnet A, très très peu de C et 3 bonnets D ou +. Les demoiselles étaient plutôt de corpulence médicalement correcte hormis 2 obèses, une demoiselle en surpoids et une anorexique. Il y avait assez peu de femmes de couleur (5 environ sur quelques dizaines de femmes au total). Elles avaient des visages assez fins pour la plupart, il n’y avait aucune femme à lunettes. Beaucoup d’entre elles étaient très bien apprêtées. J’avais repéré peu de femmes à piercing et/ou tatouages. As for women, sorry I’m going to be pretty raw, I beg you to forgive me in advance. There was a preponderance cup bra B, a single cup bra A, very few C and 3 cups bra D or +. The ladies had a rather medically correct corpulence except two obese, one overweight and an anorexic girl. There were quite a few women of color (about 5 on a few dozen women in total). Most of them had quite thin faces, there was no woman with glasses. Many of them were very well prepared. I had seen few women with piercing and / or tattoos.
Les séances de speed dating se poursuivaient jusqu’à 23h30. Ensuite, nous pouvions rester, la salle se transformait en piste de danse. J’avais du mal à me faire une place parmi les hommes les plus à l’aise qui monopolisaient l’attention. Je n’avais pas trop envie d’y retourner bien que mon ami Boris m’avait encouragé à refaire un essai la semaine suivante. Tout ceci n’est que mon humble avis. Je pense que ce mode de rencontre peut convenir à des personnes ayant une tournure d’esprit bien différente de la mienne. The speed dating sessions continued until 23:30. Then we could stay, the room was transformed into a dance floor. I could hardly make my way among the men most at ease who monopolized the attention. I was not too keen to return even though my friend Boris had encouraged me to try again the following week. All this is only my humble opinion. I think this type of meeting may be suitable for people with a mindset very different from mine.
Licence Creative Commons
Cet article est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d'Utilisation Commerciale – Partage à l'Identique 3.0 non transposé
Creative Commons License
This article is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported License
Auteur : Julien Gouesse Author: Julien Gouesse

A propos gouessej

Ingénieur en informatique, militant politique d'extrême-gauche, développeur de logiciels libres multi-plateformes. Engineer in computer science, far left-wing political activist, developer of free open source cross-platform softwares.
Cet article, publié dans Vie personnelle, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Speed dating au Bizen vendredi soir [Speed ​​dating in Bizen Friday night]

  1. Ping : Pastas Party : un mode de rencontre détendu et convivial (avec ses limites) | Blog de Julien Gouesse

  2. Ping : Pourquoi suis-je encore sur des sites de rencontres? | Blog de Julien Gouesse

Les commentaires sont fermés.