Jeux vidéo et santé [Video games and health]

Français English
Cet article a été écrit le jeudi 18 septembre 2008. This article was written on Thursday, September 18th, 2008.
On ne devient pas dépendant juste parce qu’il est agréable de jouer aux jeux vidéo et que c’est une passion potentiellement chronophage. L’addiction dépend essentiellement de 3 types de facteur :

  • facteurs psychologiques
  • facteurs sociaux
  • facteurs neuro-biologiques

Ces 3 facteurs doivent être réunis pour qu’une addiction réelle se développe chez le sujet. Moins d’un joueur sur 1000 développe une dépendance aux jeux vidéo. C’est pourquoi je pense qu’il ne faut pas surévaluer la gravité du problème. Les accros aux jeux vidéo développent les mêmes symptômes que les alcooliques (refus de soin, de propreté, d’alimentation, de contact humain, agressivité…) ce qui est un cauchemar pour leur entourage mais cela ne concerne qu’une petite partie des joueurs. Nous ne sommes pas tous des dépendants en puissance. En effet, par « facteurs neuro-biologiques » j’entends un dysfonctionnement du mécanisme de récompense (libération excessive d’endorphines dans la circulation sanguine en rapport avec le plaisir procuré par cette activité). Si vous n’êtes pas concernés, vous ne développerez pas de dépendance réelle physiologique.

You do not become addicted just because it’s fun to play video games and it is a potentially time-consuming passion. Addiction mainly depends on three kinds of factor:

  • Psychological factors
  • Social factors
  • Neuro-biological factors

These three factors must be present to cause the development of a real addiction in the subject. Unless a player in 1000 develops an addiction to video games. That is why I think that we should not overstate the seriousness of the problem. The video game addicts develop the same symptoms that alcoholics (denial of care, cleanliness, food, human contact, aggressiveness…) which is a nightmare for those around them but it affects only a small proportion of players. We are not all potential addicts. Indeed, by « neuro-biological factors » I mean a reward mechanism malfunction (excessive release of endorphins into the bloodstream related to the pleasure provided by this activity). If you are not concerned, you will not develop truly physiological dependence.

Quant à l’épilepsie, moins d’une personne sur 1000 est épileptique en France et moins d’un épileptique sur 100 est épileptique photosensible. D’après une étude du CNRS qui date de juillet 1998, les jeux vidéo ne rendent pas épileptiques. Il est moins dangereux de découvrir qu’on est atteint devant la télé qu’au volant de sa voiture la nuit sur l’autoroute. Ainsi, ils ne servent que de révélateurs. As for epilepsy, less than one per 1000 people is epileptic in France and less than one per 100 epileptic people are photosensitive epileptic. According to a study of the CNRS which dates from July 1998, video games do not drive people epileptic. It is safer to discover that while watching TV than while driving, at the wheel of his car at night on the highway. Thus, they serve only as revealing.
Cependant, sans aller jusqu’à la dépendance, il est important de se fixer des limites qui ne sont pas nécessairement un obstacle au « hardcore gaming » comme par exemple faire des pauses régulières pour boire de l’eau car on se déshydrate pas mal quand on joue, ne pas sauter de repas, se tenir à distance raisonnable de l’écran, ne pas faire de nuit blanche, dormir au moins 7 heures par jour car le cerveau ne peut récupérer qu’une heure de sommeil « dûe » par nuit et que le jeu vidéo est épuisant mentalement, continuer d’avoir une vie sociale et affective en dehors des jeux vidéo… Ils peuvent permettre de s’évader de la réalité ou de décharger ses pulsions pour se libérer ce qui n’est pas plus mal. However, without going to the addiction, it is important to set limits that are not necessarily an obstacle to « hardcore gaming » such as taking regular breaks to drink water because playing dehydrates quite a lot, do not skip meals, keep a safe distance from the screen, do no do sleepless nights, sleep at least 7 hours per day because the brain can recover one hour of missing sleep by night and that the game is mentally exhausting, continue to have a social and emotional life outside of video games… They can allow to escape from reality or discharge impulses to get free which is not bad.
Les enfants ont parfois du mal à se fixer des limites. En tant que parents, mieux vaut faire preuve de pédagogie pour que l’enfant comprenne pourquoi il est nécessaire qu’il respecte certaines règles plutôt que d’imposer avec autorité des barrières qui semblent venues de nulle part. L’utilisation des jeux vidéo peut aider l’enfant à se concentrer plus facilement sur une tâche, ce qui peut être bénéfique pour suivre en cours si et seulement si il a gardé une bonne hygiène de vie (s’il a bien dormi entre autres). Children sometimes have trouble setting boundaries. As parents, it is better to exercise for teaching the child to understand why it is necessary that it follows certain rules rather than imposing authority with barriers that appear from nowhere. The use of video games can help children to concentrate more easily on a task, which can be beneficial to follow lessons if and only if he has kept a healthy lifestyle (he has slept well for example).
Chaque individu peut être psychologiquement fragilisé au cours de son existence. Cependant, cela ne suffit pas à le rendre accro aux jeux vidéo. Même s’ils peuvent servir de refuge, ils ne remplacent pas un suivi psychologique quand on traverse une passe difficile et qu’on ne trouve pas l’issue tout seul. Seuls 30% des clients des psychologues sont « fous ». Each person can be psychologically weakened during his existence. However, this is not enough to drive him video game addict. Although they may serve as a refuge, they do not replace psychological counseling when we spend a difficult time and when we do not find the solutions alone. Only 30% of customers of psychologists are « crazy ».
Les jeux vidéo ont été un loisir très prenant et très agréable pour moi. Ils m’ont également permis de m’épanouir malgré une intégration sociale calamiteuse dont ils n’étaient pas la cause (mes problèmes d’intégration sont apparus bien avant que je commence à jouer). En effet, le jeu a une place importante dans la construction du psychisme de l’enfant. S’il est peu intégré et qu’il ne sait pas jouer seul, cela accentue le sentiment d’isolement. Ce ne sont pas nécessairement des jeux solitaires et ne doivent pas servir à légitimer une exclusion sociale voulue. Video games have been a very time-consuming and very pleasant hobby for me. They have also enabled me to develop myself despite a calamitous social integration which they were not the cause (my integration problems appeared well before I started playing). Indeed, the game has an important place in the construction of the psyche of the child. If it is not integrated and can not play alone, it compounds the sense of isolation. They are not necessarily solitary games and should not be used to legitimize a desired social exclusion.
Enfin, je me permets de dénoncer l’oppression contre les joueurs. L’auteur de Mario, Shigeru Miyamoto, a reçu l’insigne de Chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres. Le jeu vidéo est un art. Il faut savoir apprécier les choses avec modération, ça ne concerne pas que les jeux vidéo. C’est pourquoi j’en ai assez que les gens traitent les joueurs de débiles, de malades, je ne supporte pas les remarques du genre « faut pas trop qu’ils jouent et puis ils pourraient faire des trucs plus intéressants ». Une discrimination est « un traitement différencié, inégalitaire, appliqué à des personnes sur la base de critères variables ». Considérer que les joueurs méritent un traitement spécifiquement humiliant et dégradant en manquant de respect pour leur passion et en les faisant passer pour des malades sur la base de critères arbitraires sans fondement scientifique reconnu est une forme de discrimination. Personne n’a à nous dicter ce que nous devrions aimer, ce serait une forme d’oppression morale. Respectez les libertés individuelles des êtres humains! Finally, I have to denounce oppression against the players. The author of Mario, Shigeru Miyamoto, received the insignia of Chevalier in the Order of Arts and Letters. Video games are an art. We must learn to appreciate things in moderation, it’s not just only about video games. That is why I am tired of people treat players like feeble, sick, I can not stand comments like « they should not play too much and they could do more interesting things ». Discrimination is « a differential unequal treatment, applied to persons on the basis of variable criteria ». Considering that players deserve an humiliating and specifically degrading treatment by failing to respect for their passion and pretending them to be ill on the basis of arbitrary criteria without scientific basis is a recognized form of discrimination. Nobody has to dictate to us what we should love, it would be a form of moral oppression. Respect the individual rights of human beings!
Licence Creative Commons
Cet article est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d'Utilisation Commerciale – Partage à l'Identique 3.0 non transposé
Creative Commons License
This article is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported License
Auteur : Julien Gouesse Author: Julien Gouesse

A propos gouessej

Ingénieur en informatique, militant politique d'extrême-gauche, développeur de logiciels libres multi-plateformes. Engineer in computer science, far left-wing political activist, developer of free open source cross-platform softwares.
Cet article a été publié dans Jeux vidéo. Ajoutez ce permalien à vos favoris.