Je suis enfin propriétaire! [I am finally an owner!]

Français English
Cet article a été écrit le vendredi 7 août 2009. This article was written on Friday, August 7th, 2009.
Julien Gouesse. Tous droits réservés Julien Gouesse. All rights reserved
Après des mois de tourments, je suis finalement devenu propriétaire de la maisonnette ci-dessous le lundi 27 juillet 2009. Ce fut épique… J’ai dû changer de banque, une partie des documents a été égarée une première fois, une partie des documents signés de la réponse à l’offre de crédit a également été égarée, j’ai tenu le coup, ce fut assez éprouvant. La banque me demandait des justificatifs que je ne pouvais pas encore avoir, la mairie a traîné pour la D.I.A (déclaration d’intentions d’aliéner), la note a été salée. Bref, il était temps que ça se goupille correctement. After months of torment, I finally became the owner of the house above Monday, July 27th, 2009. It was epic … I had to move to another bank, some of the documents has been lost a first time, some of the signed documents of the response to the supply of credit has also been lost, I held on, it was quite challenging. The bank asked me for written proofs that I could not get yet, the mayor dragged on for the DIA (declaration of intent to dispose of), the bill was hefty. In short, it was time for things to turn out well.
Je dois encore faire quelques travaux. Comme ce n’est pas mon truc, mon père va sûrement me donner un coup de main. D’ailleurs, j’en profite pour le remercier pour tous les meubles qu’il m’a trouvés. Il y a très peu d’isolation thermique et pas d’aération. A part ça, c’est bien pratique, je suis à moins de 200 mètres de Paris à vol d’oiseau, à Bagnolet. I still have to do some work. As this is not my cup of tea, my father will surely give me a hand. Besides, I want to thank him for all the furniture he found me. There is very little insulation and no ventilation. Apart from that, this is good, I am less than 200 meters from Paris as the crow flies, in Bagnolet.
Enfin, je devais emménager avec la femme qui a trouvé cette maison pour nous. Je l’ai plaquée il y a quelques mois.
J’en ai plus qu’assez qu’on me mette dans la gueule que c’est à cause d’Internet que je tombe sur des demoiselles pas très nettes! Je voudrais bien vous y voir à ma place! Je ne peux pas aller en boîte de nuit même avec des boules quies car ça ne suffit pas à me prémunir des acouphènes, je n’ai pas envie de draguer dans la rue, ce n’est pas ma tasse de thé, je n’ai pas d’alternative aux sites de rencontres, j’ai essayé de faire sans ça et j’ai vite compris que c’était aussi absurde que de demander à Nicolas Sarkozy de mener une politique communiste. Je suis trop jeune pour radoter. Même si vous n’êtes pas d’accord avec mes choix, je vous demande d’être là pour moi. Je suis bien remonté et je compte bien me caser un jour avec une demoiselle que j’aurai rencontrée sur Internet, que cela vous plaise ou non.
Finally, I had to move in with the one who found the house for us. I jilted her a few months ago.
I’m sick some people tell me that I came across some not very clear young ladies because of the Internet! I would like you to see you in my shoes! I can’t go to nightclubs even with earplugs because it is not enough to protect me from tinnitus, I don’t want to pick up in the street, it’s not my cup of tea, I have no alternative to dating websites, I tried to do without them and I realized that it was as absurd as to ask Nicolas Sarkozy to lead a communist policy. I’m too young to drool. I ask you to be there for me even though you disagree with my choices. I recovered well and I intend to find the love of my life on the Internet, whether you like it or not.
A 18 ans, j’étais bien sorti avec une femme anorexique mythomane suicidaire que j’avais tout bêtement rencontrée à l’internat (sans utiliser Internet), au lycée public Jeanne d’Arc de Rouen. Est-ce avec ce genre de personne que vous voulez que je passe ma vie? Je ne suis pas comme vous, tant mieux pour vous si vous n’avez pas besoin de ça mais comprenez qu’il n’y a pas de recette universelle du bonheur. J’irai jusqu’au bout de ce que j’estime juste. At 18 years old, I had been in couple with a suicidal anorexic fantasist woman who I had simply met at the boarding school (without using the Internet), in the public high school Jeanne d’Arc in Rouen. Do you want me to spend my lifetime with this kind of person? I’m not like you, it’s nice for you if you do not need these tools but understand that there is no universal recipe for happiness. I will go to the ends of what I find fair.
Licence Creative Commons
Cet article est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d'Utilisation Commerciale – Partage à l'Identique 3.0 non transposé
Creative Commons License
This article is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported License
Auteur : Julien Gouesse Author: Julien Gouesse

A propos gouessej

Ingénieur en informatique, militant politique d'extrême-gauche, développeur de logiciels libres multi-plateformes. Engineer in computer science, far left-wing political activist, developer of free open source cross-platform softwares.
Cet article a été publié dans Vie personnelle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Je suis enfin propriétaire! [I am finally an owner!]

  1. Ping : Manifestation pour le logement samedi 12 mars 2011 à Paris | Blog de Julien Gouesse

Les commentaires sont fermés.