Du tourment à l’apaisement [From the torment to the appeasement]

Français English
Cet article a été écrit le mardi 18 août 2009. This article was written on Tuesday, August 18th, 2009.
Je dois admettre que ma dernière rupture m’a beaucoup fragilisé car je m’étais énormément investi pensant que cela suffirait ou presque. Les quelques soucis avec ma maisonnette n’ont pas arrangé les choses notamment au niveau de la serrure et du câblage pour Internet. Y emménager tout seul alors que quelqu’un d’autre devait m’y rejoindre n’a pas été très enthousiasmant. I must admit that my latest break-up has weakened me a lot because I had been heavily invested in this relationship thinking that it would be enough, or almost. The few problems with my house haven’t helped me especially about the lock and wiring for the Internet. Moving into it alone while someone else should join me wasn’t very exciting.
Ces derniers mois, j’ai repris ma recherche de l’âme sœur en essayant de me préserver dans une certaine mesure. Je n’ai pas changé de cap, j’ai envie de rencontrer une femme bien dans sa tête (fini le rôle de papa ou de psychologue) pour écrire une belle histoire d’amour. Apparemment, c’est déjà trop demander à des personnes qui souvent veulent des relations sans contrainte, sans engagement. J’ai déjà remarqué que, dès que je retire mes préalables en termes de sérieux et de fidélité, en moins d’une demi-journée, je trouve preneuse. Or, dois-je en arriver là pour sortir de la solitude? In recent months, I have resumed my search for a soul mate in trying to preserve myself in a certain extent. I haven’t changed my course, I want to meet a woman well in her head (over with the role of father or psychologist) to write a love story. Apparently, this is already too much to ask of people who often want relationships without coercion, without commitment. I’ve noticed that when I remove my prerequisites in terms of reliability and fidelity, in less than half a day, I find a taker. However, do I have to do that to get out of loneliness?
Une femme m’a proposé d’occuper une place originale dans sa vie, comme son petit ami « officiel » est souvent loin. J’ai accepté afin de tenir le coup et de ne pas m’épuiser à chercher une vraie copine, je trouve que mes autres projets personnels pâtissent trop de ma fréquentation assidue des sites de rencontres.
Cependant, je n’en retire aucune fierté. Chacun a sa conscience, je ne veux pas porter de jugement, je ne veux pas porter tout cela sur mes épaules. Je pense toujours que les gens ne doivent pas s’enfermer dans des moules qui ne leur conviennent pas et que les relations humaines peuvent prendre des formes très variées. L’important est que ces formes possibles soient acceptées des deux côtés et qu’elles permettent le respect mutuel.
A woman asked me to occupy a unique place in her life, as her « official » boyfriend is often away. I agreed to hold on and not to exhaust myself in looking for a real girlfriend, I think that my other personal projects suffer too from my frequent visits of dating websites.
However, I get no pride from that. Everyone has his own conscience, I don’t want to pass judgment, I don’t want to wear it all on my shoulders. I still think that people shouldn’t be locked into molds that don’t suit them, and that human relationships can take many forms. The important thing is that these possible forms are accepted on both sides and that they allow mutual respect.
Une part de moi aspire profondément à ne pas se contenter de ce genre de relation bien que je puisse en retirer quelque chose. Je suis en sursis. Ma forme de relation favorite demeure la relation amoureuse exclusive. A part of me deeply longs not to content itself with this kind of relationship even though I can get something from it. My sentence is suspended. My favorite form of relationship remains the exclusive lovely relationship.
Enfin, je ne suis pas un produit, je me moque du concept d’AdopteUnMec, je refuse d’être traité comme un beefsteak, j’en ai assez des femmes qui ne gardent pas la tête froide, c’est si drôle d’envoyer paître les gars après leur avoir fait espérer monts et merveilles pendant des semaines? L’amour n’est pas un weekend de shopping, il requiert une attention exclusive et non un large choix d’articles plein de promesses qui s’avèrent parfois bien plus fades que les gens qui se présentent modestement mais authentiquement. Le réel ne peut égaler l’irréel, l’herbe leur semble toujours plus verte chez le voisin. Cela ne fait qu’alimenter des désirs vains qui sans cesse éloignent du bonheur. Finally, I’m not a product, I don’t mind the principle of AdopteAGuy, I refuse to be treated like a beef steak, I’m tired of women who don’t keep a cool head, it’s so funny to send graze guys after promising them their bells and whistles for weeks? Love isn’t a weekend of shopping, it requires an exclusive attention and not a wide selection of articles full of promises that are sometimes far more bland than people who show themselves modestly but genuinely. The reality can’t match the unreality, the grass seems always greener on the other side of the fence for them. This only fuels the vain desires that constantly push away from happiness.
P.S : J’ai eu le droit à un avant-goût et rien de plus, ses scrupules l’ont rattrapée par ma faute et c’est mieux ainsi. P.S: I had the right to a foretaste and nothing more, her scruples caught her by my fault and it’s better as is.
Licence Creative Commons
Cet article est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d'Utilisation Commerciale – Partage à l'Identique 3.0 non transposé
Creative Commons License
This article is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported License
Auteur : Julien Gouesse Author: Julien Gouesse

A propos gouessej

Ingénieur en informatique, militant politique d'extrême-gauche, développeur de logiciels libres multi-plateformes. Engineer in computer science, far left-wing political activist, developer of free open source cross-platform softwares.
Cet article, publié dans Vie personnelle, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.