Des gendarmes au collège de Marciac dans le Gers [Gendarmes at the College of Marciac in the Gers]

Français English
Cet article a été écrit le mardi 2 décembre 2008. This article was written on Tuesday, December 2nd, 2008.
Je suis furieux d’apprendre que des gendarmes ont fouillé 4 salles de classe dans un collège. Non seulement les forces de l’ordre n’ont rien à faire dans un établissement scolaire mais faire une fouille au corps sur la base de rien du tout revient à enfreindre le principe de présomption d’innocence. Je suis excédé, nous sommes tous considérés comme des criminels potentiels et traités en tant que tels, nous sommes des êtres humains. Il faut aussi rappeler dans quelles conditions ça s’est passé. Ca devait être simplement une entrevue dans le cadre d’une campagne de prévention, c’est déjà lâche de présenter les choses de cette manière quand on sait ce qu’il s’est passé en réalité. Désolé mais « action de prévention » ne veut pas dire « fouille au corps et interpellation ». I am furious to learn that police searched four classrooms in a school. Not only the police has nothing to do in a school but doing a body search on the basis of nothing amounts to violating the principle of presumption of innocence. I am weary, we are all treated as potential criminals and treated as such, we are human beings. We should also remember the conditions under which it happened. It should have been just one interview as part of a prevention campaign, it is already loose to present things that way when we know what happened in reality. Sorry but « preventive action » does not mean « body search and arrest ».
De plus, il y a eu une volonté indéniable d’intimider les jeunes collégiens, de les terroriser. Le maître-chien a bien dit « Quand il mord, ça pique! » et une gendarme a dit à propos d’une élève qu’elle fouillait « On dirait qu’elle n’a pas de hash mais avec sa tête mieux vaut très bien vérifier! On ne sait jamais… ». Depuis quand juge-t-on les gens au faciès? Elle est allée jusqu’à fouiller dans ses sous-vêtements! C’est scandaleux de faire subir ça à des collégiens innocents, oui vous avez bien lu INNOCENTS. En effet, pas un gramme de cannabis n’a été trouvé dans ce collège. Ce fut donc une violence morale gratuite, inutile et inefficace. J’y vois une atteinte à la dignité humaine. Rappelons également l’injustice sociale du procédé dirigée contre les pauvres, jamais un lycée privée dans un quartier huppé ne bénéficiera de cette « action de prévention ». Le patron de TF1 International a le droit de se payer du GHB et de la cocaïne pour faire la fête avec ses potes mais le pauvre collégien qui a une vie difficile n’a pas le droit de s’acheter de quoi fumer un joint. In addition, there was an undeniable desire to intimidate college kids, to terrorize them. The dog trainer said « When it bites, it stings! » and a gendarme told about a pupil she dug « It looks like she does not have any hash, but with her head we should better check! You never know… ». Since when do we judge people on appearance? She went to rummage through her ​​underwear! It is outrageous to subject it to innocent schoolchildren, yes you read very well INNOCENT. Indeed, not one gram of cannabis was found in this college. So it was a gratuitous moral unnecessary and ineffective violence. I see this as an affront to human dignity. Let us remind also the process of social injustice directed against the poor, never a private high school in a posh neighborhood will benefit from this « preventive action ». The boss at TF1 International has the right to pay GHB and cocaine to party with his friends but the poor schoolboy who has a hard life does not have the right to buy something to smoke a joint.
Licence Creative Commons
Cet article est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d'Utilisation Commerciale – Partage à l'Identique 3.0 non transposé
Creative Commons License
This article is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported License
Auteur : Julien Gouesse Author: Julien Gouesse

A propos gouessej

Ingénieur en informatique, militant politique d'extrême-gauche, développeur de logiciels libres multi-plateformes. Engineer in computer science, far left-wing political activist, developer of free open source cross-platform softwares.
Cet article, publié dans Politique, syndicalisme et vie associative, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.