25 ans, que le temps passe vite

Français English
Cet article a été écrit le dimanche 13 décembre 2009. This article was written on Sunday, December 13th, 2009.
Bon sang j’ai un quart de siècle, je me fais vieux, le nombre de neurones présents dans mon cerveau va lentement commencer à baisser. En attendant, j’éprouve le besoin de faire le point sur ma situation depuis mon arrivée à Paris. The English translation will be available soon.
Mais où va le NPA?
La parti politique dont je suis membre a construit son identité sur son indépendance vis-à-vis du parti socialiste. Le résultat aux élections européennes (4,98%) n’est pas un échec, il est en progression par rapport à ce qu’avait fait la liste LCR-LO en 2004 (2,58%), je suis en désaccord avec les camarades qui proposent un changement total de stratégie en invoquant une analyse des chiffres que je ne partage pas. Les réformistes « fréquentables » voulant vraiment passer à un système autre que le capitalisme n’existent pas parmi les membres du Front de Gauche élargi ou tout du moins ils sont trop peu audibles.
Le NPA n’est pas un parti strictement révolutionnaire contrairement à la LCR, je m’attendais à ce que nous cherchions des alliances avec des partenaires réformistes mais uniquement si à défaut d’être d’accord sur les réponses à la question « Comment changer de système? » nous pouvions trouver suffisamment de points d’accord sur ce que nous souhaitons changer et sur la méthode à adopter dans les institutions. Le parti socialiste n’est plus vraiment un parti de gauche et son projet ne vise ni à changer de système ni à changer le système, juste à le rendre moins inacceptable. Même nos mesures d’urgence proposées dans le cadre des régions n’auraient aucune chance d’être mises en application dans des exécutifs composés du parti socialiste, du Modem et de Région Ecologie. C’est pourquoi je pense que nous n’avons rien à faire dans les exécutifs avec le parti socialiste. Tant que les membres du Front de Gauche élargi seront prêts à vendre leur âme au PS pour avoir des postes quitte à trahir leurs mandats en faisant l’inverse de ce pour quoi ils ont été élus, nous n’avons pas notre place sur leurs listes, nous devons porter un projet alternatif de gauche, pas un énième projet alternaïf de gauche (l’échec du programme commun ne leur a pas suffi) visant à servir les ambitions personnels d’une poignée de bureaucrates pourris jusqu’à la moelle. Franchement, je n’ai pas envie de faire campagne avec des partis politiques dont certains de leurs élus ont voté la privatisation de leurs services publiques locaux de transport (et qui sont prêts à proner tout le contraire en période électorale) et cassent les grèves (ils ont levé le préavis de grève de samedi à la SNCF sans consulter les militants bien que ce fut un échec…). Je rappelle que la grève actuelle à la SNCF et à la RATP ne porte pas uniquement sur des revendications salariales mais elle sert également à dénoncer les suppressions de poste, les non-renouvellements de départ à la retraite, la dégradation des conditions de travail (avec toutes les conséquences que ça a sur la sécurité des usagers des transports en commun), les réorganisations et le licenciement abusif d’un salarié syndiqué.
Le parti de Gauche a connu une démission collective de 20 membres du comité d’Argentueil/Bezons. Les motifs invoqués sont fracassants, ils regrettent que « les instances nationales du PG ont eu une attitude d’indifférence, d’arrogance et du mépris » à leur égard, ils parlent de « siffler l’arrêt du traquenard politique du PG à Argenteuil /Bezons. Toutes les manigances vaines, pour acquérir seulement le pouvoir dans un territoire sans l’implication effective de ses militantes/militants, doivent cesser rapidement et être dénoncées fermement. ». Ils considèrent que leur ancien parti n’a pour objectif que de permettre à ses cadres d’accéder, coûte que coûte, au pouvoir et l’accuse d’avoir été « un acteur de division sans raison réelle liée à des divergences politiques, mais par une grande boulimie du pouvoir pour se venger du Parti Socialiste ». Ils décrivent en partie ce que je percevais déjà lors des premières réunions entre le NPA et le PG quand j’étais dans le 13ème arrondissement de Paris, un nombrilisme et un esprit de compétition vis-à-vis de leurs anciens camarades du PS, un projet de parti sorti de la valise de Mélenchon avec comme ambition de permettre à quelques cadres qui n’arrivaient pas à faire leur trou avec le PS de le faire avec un appareil politique caporaliste livré clé en main. Il va de soi que ce ne sont pas des perspectives unifiantes pour la gauche, se taire ne règlerait pas le problème.
Un malentendu concernant mon article titré « Je tourne la page pour de bon »
Certains ont trouvé mon article un peu violent, tant pis. Je suis resté vague sur la nature du ménage que je compte faire dans mon entourage féminin. Bon sang, au lieu de remplir les blancs avec tout ce qui vous passe par la tête, si vous vous sentiez concernées, vous n’aviez qu’à venir m’en parler! Dans la mesure du possible, je souhaitais clarifier mes relations amicales et m’éloigner de toutes mes anciennes petites amies. Le second objectif est atteint, le premier objectif pose plus de problèmes (c’était déjà le cas en 2005). Je veux faire mon maximum pour trouver un terrain d’entente avec les demoiselles concernées si possible avant de m’investir dans une autre relation amoureuse afin de consolider mes appuis affectifs et d’éviter de faire souffrir celle qui partagera ma vie.
Mon anniversaire
Je remercie tous les gens qui ont pensé à mon anniversaire à commencer par ma famille (Nicolas, Céline, Thomas, Marine, Cécile, Papa, Aurélie) et mes amis (Allaédine, Nicolas, Caroline, Camille, Anastasia, Gurvan, Julie, Guillaume, Clo, William, Yannick, Alexis, …). J’ai fêté ça au restaurant avec Julie et Gurvan, ce fut un plaisir.
Ma situation professionnelle
Je ne suis pas marié à mon employeur, je n’ai pas l’esprit corporate. Selon Rabelais, « science sans conscience n’est que ruine de l’âme ». Je n’en veux pas à Einstein d’avoir rendu publics ses travaux sur l’énergie nucléaire mais je ne pense pas qu’on puisse faire avancer la science sans conscience politique et philosophique. C’est pourquoi je continuerai de torpiller Microsoft, SAP, Novell, PeopleSoft et tous leurs valets. Je défendrai les logiciels libres jusqu’au bout. Le choix des mots est important, le mouvement du Libre ne se dissout pas dans la finance contrairement à ce que veulent nous faire avaler les tenants des logiciels open source non libres (je pense notamment à Mark Shuttleworth).
Ma participation à deux émissions de télé-réalité
J’ai participé à l’émission « Tellement vrai » sur NRJ12, je devais draguer une demoiselle suivie par un entraîneur amoureux. Je l’avais vue en photo avant le rendez-vous. Une fois en face, je me suis aperçu qu’elle avait un gros piercing sur le menton (beurk!), j’ai fait comme si de rien n’était pour ne pas gâcher le tournage (désolé Sabine si tu lis ça, t’es pas mon genre, tant mieux j’ai appris que c’était réciproque). Nous avons parlé d’un sujet qui nous passionne beaucoup tous les deux, les jeux vidéo. En effet, elle est juriste et bêta-testeuse chez un grand éditeur. Le tournage a été brutalement interrompu quand je me suis mis à torpiller Microsoft comme à mon habitude. Après tout, je reste un militant politique, utiliser Linux est un devoir civique pour l’Homme épris d’égalité et de respect des libertés individuelles les plus élémentaires. Une personne que je ne nommerai pas m’a appris que le producteur avait fait ajouter des commentaires assez crus pour exagérer la prétendue déception de Sabine et faire passer ce rendez-vous pour une catastrophe alors que nous avons passé un bon moment bien que nous n’ayons pas conclu. J’étais fou de rage, j’ai appelé Angel Productions, j’ai demandé à avoir le producteur, on m’a orienté vers la responsable qui n’a pas daigné répondre, j’ai alors appelé sur son numéro personnel une autre salariée d’Angel Productions et j’ai été si convaincant que j’ai obtenu le floutage de mon visage, l’utilisation d’un nom factice dans la présentation et la déformation de ma voix après seulement 30 minutes d’action, ça c’est du Juju tout craché! Moi, je vous le dis, il ne faut pas trop me chauffer les oreilles sinon ça finit mal. C’est dommage, j’avais déjà une idée de titre d’article pour le Canard Enchaîné, je devais en discuter avec Dominique Simonot ce mercredi, un truc du genre « Tellement faux ».
Quant à ma participation à « L’amour est aveugle » sur TF1, il faudra bien attendre janvier voire février pour la diffusion. Nous allons triper tous ensemble et promettez-moi de ne pas vous moquer de mes sous-vêtements!
Ma situation amoureuse
Je passe une bonne partie de ma vie devant un écran d’ordinateur et une autre partie à militer. Il est donc tout à fait naturel pour moi de passer par des sites de rencontres. Je ne fais pas de la politique pour trouver l’amour mais j’aurais aimé rencontrer quelqu’un pendant mes activités militantes tout simplement parce que nous aurions au moins ça en commun. Mon côté revendicatif fait peur à ces biches effarouchées sur AdopteUnMec. Je suis célibataire depuis 6 mois si je ne compte pas les trucs pas très clairs. Je sais bien que j’ai peu de succès sur ce genre de site. Je fais des rencontres réelles par cet intermédiaire essentiellement pendant les mois de forte fréquentation (février, septembre et décembre). Je ne me vois pas diversifier mes activités pour augmenter mes chances de trouver quelqu’un car pour le coup, je trouve ça artificiel. Je souhaite faire des choses qui me plaisent vraiment et que cela me rapproche des gens qui ont des choses à partager avec moi. Mon truc, ce n’est ni la salsa ni le tennis, je vais faire avec ou plutôt sans. Pour le moment, je risque fort de passer les fêtes en célibataire. Je pense que ma participation à des émissions de télé-réalité ne va pas attirer le genre de demoiselles qui me convient. La dernière fois que j’ai rencontré une femme du net, ce fut assez décevant, elle m’avait encore fait le coup des photos qui datent d’il y a 2 ans, disons que sans vouloir faire de mauvais jeux de mots il y avait une différence de poids… Désolé mais les obèses ne m’attirent pas physiquement.
J’ai du mal à faire comprendre à mon entourage que l’amour a une très grande place dans ma vie et que l’amitié ne peut pas le remplacer. De plus, ce n’est pas un secret, je ne suis pas très famille, je passe beaucoup de temps seul. Je vous assure que ce n’est pas drôle tous les jours. J’ai également l’impression que j’attire encore trop de demoiselles un peu paumées ou tout du moins qui recherchent quelqu’un pour les dominer, un homme sûr de lui, qui sait ce qu’il veut et qui s’impose alors que je ne suis pas macho pour un sou, je ne veux pas devoir faire comme avec Valérie, je veux être uniquement le petit ami, pas celui qui les pousse à s’affirmer en tant qu’êtres humains et en tant que femmes, je ne veux pas devoir « reconfigurer » la personne à ma convenance, j’ai envie d’une femme bien dans sa peau comme moi pour qu’on ne commence pas notre relation par règler ses problèmes et pour que je ne sois pas juste le médicament qu’on finit par jeter à la poubelle une fois guérie.
Je me suis fixé des objectifs statistiques assez précis pour 2010. Si je suis encore célibataire en mars, je reverrai mes exigences à la baisse sur le seul site de rencontres que je fréquente encore qui deviendra une piste secondaire plutôt qu’une piste principale en espérant trouver LA femme qu’il me faut au cours de mes rares activités régulières. Je ne veux pas faire en amour ce que je refuse de faire en politique, je ne veux pas être obligé d’avaler toutes les couleuvres pour que ça marche.
Ma quête ne tourne pas à l’obsession comme j’ai d’autres formes d’investissement dans mon existence.
JFPSM et TUER
J’en parle en dernier mais c’est pourtant le projet qui compte le plus dans ma vie. Cela a eu un rôle déterminant dans mon parcours professionnel et personnel. J’en ai marre d’écrire la même chose pour plusieurs moteurs 3D en Java d’où l’idée d’écrire un méta-moteur qu’ils pourraient tous utiliser. C’est bien gentil de prétendre que Java peut tout à fait permettre de faire tourner des jeux comme Modern Warfare 2 mais sans système de partitionnement de l’espace digne de ce nom, même Quake 1 ne marcherait pas décemment sur des machines comme la mienne.
JFPSM me sert d’éditeur pour TUER, il remplit le rôle de FPSCreator mais en bien moins riche en terme de fonctionnalités. J’ai récemment terminé l’implémentation de la fusion des cellules contigües ce qui m’a permis de regénérer le niveau habituel de TUER. En conséquence, JFPSM est suffisamment opérationnel pour créer des niveaux assez basiques pour des jeux utilisant le moteur Ardor3D. L’application est bien pensée, il suffit d’étendre une seule classe et d’implémenter ses 5 méthodes afin de supporter un moteur supplémentaire, je pense surtout à JMonkeyEngine 2 et 3. Je vais bientôt tenter de générer les volumes englobants pour détecter les collisions puis je devrai relever l’énorme défi d’implémenter une version généralisée de l’algorithme de division de l’espace en cellules et en portails sachant qu’à l’heure actuelle, une seule bibliothèque propriétaire sait faire cela en Java (jKilaVuz). Quand tout cela sera prêt, je devrai gérer pas mal de tuiles spéciales, les ennemis, la collection d’objets… et je pourrai enfin ajouter de nouveaux niveaux pleinement fonctionnels dans mon FPS. Cela risque de prendre quelques années.
P.S : Cet article a été modifié suite à des critiques justifiées de la part d’une camarade membre de la direction des jeunes du NPA. Que les choses soient bien claires, je n’ai jamais parlé de « terrain de chasse » mais mon propos était suffisamment maladroit pour être interprêté comme tel. Je vis ma vie, oui j’aimerais bien rencontrer une femme dans le cadre de mes activités tout simplement parce que cela nous ferait un point commun, cela ne signifie pas que je mène ces activités dans le seul but de trouver l’amour.
Licence Creative Commons
Cet article est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d'Utilisation Commerciale – Partage à l'Identique 3.0 non transposé
Creative Commons License
This article is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported License
Auteur : Julien Gouesse Author: Julien Gouesse

A propos gouessej

Ingénieur en informatique, militant politique d'extrême-gauche, développeur de logiciels libres multi-plateformes. Engineer in computer science, far left-wing political activist, developer of free open source cross-platform softwares.
Cet article, publié dans Jeux vidéo, Politique, syndicalisme et vie associative, Vie personnelle, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.