Mon combat contre quelques préjugés [My fight against some prejudices]

Français English
Cet article a été écrit le jeudi 11 janvier 2007. This article was written on Thursday, January 11th, 2007.
ordinateur, le marteau et la faucille [the computer, the hammer and the sickle]
Voici un article qui m’a mis très en colère : Here is an article that have made me very angry:
http://iaboc.hautetfort.com/archive/2006/03/index.html
Je me bats pour que mes descendants aient un avenir meilleur que le mien. Il est navrant de constater qu’il est plus facile de briser les atomes que les préjugés. I fight for my descendants to have a future better than mine. It is distressing to note that it is easier to break the atoms than the prejudices.
Petit rappel d’histoire : L’Union des Républiques Socialistes Soviétiques a été un régime autoritaire sanguinaire qui a causé la mort de centaines de millions de personnes. Ce régime était dogmatiquement proche des anciennes dictatures d’Asie du Sud Est, de la Russie impériale et était assimilable à un CAPITALISME D’ETAT. Ce que je viens d’écrire est approuvé par la majorités des historiens français et par les critiques marxistes. Little reminder of history: The Union of Soviet Socialist Republics was an bloodthirsty authoritarian regime that caused the deaths of hundreds of millions of people. This regime was dogmatically close to old dictatorships of South East Asia, of Imperial Russia and was comparable to state capitalism. What I have just written is approved by the majority of French historians and by Marxist critics.
En effet, l’URSS n’était pas un régime communiste car elle ne respectait pas les deux principes fondamentaux du communisme en tant que modèle de société :

  • abolition des classes sociales
  • suppression du capital

Indeed, the USSR was not a Communist regime because it did not meet the two basic principles of communism as a model of society:

  • abolition of social classes
  • abolition of capital

En URSS, il y avait la nomenklatura, c’est-à-dire un ensemble des privilégiés (des membres du parti communiste de l’union soviétique, leurs familles et aussi une partie du milieu enseignant et scientifique) qui détournaient et accaparaient à leur profit les avantages de la société soviétique. Il y avait aussi des apparatchiks, autrement dit des membres permanents dont le travail était de faire de la politique, des bureaucrates si vous préférez. Et enfin, il y avait le reste du peuple. Cela fait 3 classes sociales en caricaturant à peine. Un apparatchik pouvait faire parti de la nomenklatura s’il montait suffisament haut. In the USSR, there was the nomenklatura, that is to say a set of privileged people (members of the Communist Party of the Soviet Union, and their families and a part of the educational and scientific community) that diverted and accounted for their utilize the advantages of Soviet society. There were also apparatchiks, ie permanent members whose job was to be involved in politics, bureaucrats if you prefer. And finally, there was the rest of the people. It’s been three social classes in barely caricaturing. An apparatchik could be part of the nomenklatura if he mounted high enough.
L’URSS était plutôt un socialisme dirigiste car il contrôlait une part essentielle du capital, de l’industrie, des entreprises. Le patron c’était l’Etat, il s’était alors comporté comme un vulgaire gestionnaire capitaliste. Les anarchistes considèrent que l’expérience soviétique a prouvé l’échec du marxisme. Cependant, l’économie soviétique a largement violé les principes marxistes ce qui fragilise les conclusions tirées par les anarchistes. L’existence d’un état monopolistique devait être une étape vers le communisme, ce fut une fin. The USSR was quite an interventionist socialism because it controlled a major part of capital, industry, business. The boss was the State, it had then acted like a vulgar capitalist manager. Anarchists believe that the Soviet experience has shown the failure of Marxism. However, the Soviet economy widely violated Marxist principles which weakens the conclusions drawn by the anarchists. The existence of a state monopoly should have been a step toward communism, it was an end.
En tant que trotskyste, je pense que l’URSS a exploité les travailleurs soviétiques. Ils louaient leur force de travail à une bourgeoisie politique, qui contrôlait les moyens de production, le patron étatique donnant des ordres de production, selon ses propres objectifs économiques, sans se soucier des besoins du peuple. As a Trotskyist, I think the USSR exploited the Soviet workers. They rented their labor power to a political bourgeoisie, who controlled the means of production, the state boss giving production orders, according to its own economic objectives, regardless of people’s needs.
A ceux qui vous bourrent le crâne à tout va, je réponds ceci : appelez un chat un chat. Le capitalisme divise la société de toutes les façons possibles dans le but d’empêcher les gens de prendre conscience des intérêts qu’ils ont en commun.
Je me bats pour un monde plus juste, un monde dans lequel il n’y aurait ni riches, ni pauvres, ni privilégiés, ni bourgeois, ni stars, ni SDF, ni famine, une société sans classe, sans oppression religieuse ni idéologique, avec un libre accès à toutes les ressources pour tout le monde. Je veux d’une société dans laquelle chaque être humain se soucie de l’impact de ses propres choix sur autrui. J’ai une grande soif de justice sociale. Je veux un monde sans concurrence, un monde de partage et de solidarité. Nos idées nous viennent de tous et appartiennent à tous, leurs produits devraient donc appartenir à tout le monde. Je vomis donc sur la propriété intellectuelle.
To those who put you on, let me say this: call a spade a spade. Capitalism divides society in every way possible in order to prevent people from becoming aware of their common interests.
I fight for a fairer world, a world in which there would be neither rich nor poor, neither privileged people nor bourgeois, nor stars, neither homeless people nor famine, a society without classes, without ideological or religious oppression, with free access to all resources for everyone. I want a society in which every human being is concerned about the impact of his own choice on others. I have a great thirst for social justice. I want a world without competition, a world of sharing and solidarity. Our ideas come from all and all belong to their products would thus belong to everyone. Therefore, I vomit on intellectual property.
La Terre n’est à personne, elle est à tout le monde. Il n’y a pas écrit bleu, blanc, rouge dans mes gènes. Ma seule patrie est notre planète bleue et je ne laisserai personne me convaincre que ce qui nous rend différent doit nécessairement nous séparer au lieu de nous enrichir intellectuellement. Je veux plus de transparence, plus de coopération et de travail collectif. Unissons-nous, ne servons pas de chair à canon. Laissons les capitalistes se regarder le nombril. Ne soutenons pas aveuglément ceux qui s’opposent aux USA, ce sont peut-être eux-aussi des capitalistes. Ne soutenons pas non plus des romantiques réactionnaires comme José Bové. Le retour à une petite paysannerie traditionnelle ne servirait au mieux que les intérêts d’une petite paysannerie embourgeoisée, de vulgaires koulaks et non le peuple. Rappelons que José Bové est proche du géant de l’alimentaire européen Lactalis. Soutenir Bové revient à soutenir les actionnaires de Lactalis qui s’opposent aux OGM car Lactalis est affaibli par ses concurrents américains qui disposent de cette technologie.
Toute vie mérite respect, chose que Bové n’a pas comprise. Il a détruit des champs de maïs OGM servant à la recherche contre la mucoviscidose. Il a peut-être privé des milliers de malades d’avancées thérapeutiques non négligeables.
Earth belongs to nobody, it belongs to everyone. There is no written blue, white, red in my genes. My only home is our blue planet and I will not let anyone convince me that what makes us different necessarily separates us rather than enriches us intellectually. I want more transparency, more cooperation and teamwork. Unite, do not serve as cannon fodder. Let the capitalists being centered on themselves. Do not blindly support those who oppose the U.S., they are perhaps also the capitalists themselves. Do not support either of romantic reactionaries like José Bové. The return to traditional small farmers would at best serve only the interests of a small middle-class peasants, vulgar kulaks and not the people. Let us remind that José Bové is close to the European food giant Lactalis. Supporting Bové is like supporting the shareholders of Lactalis opposed to GMOs because Lactalis is weakened by its U.S. competitors that have this technology.
All life deserves respect, something that Bové has not understood. It has destroyed fields of genetically modified corn used for research against cystic fibrosis. It may have deprived thousands of patients to significant therapeutic advances.
L’homme est un acteur de la nature, il ne la contemple pas. Nous sommes des êtres sociaux, nous devons aider les plus faibles même si cela ne nous est pas directement profitable. Nous faisons partie du système biologique et économique. A nous également d’en (ré)écrire les lois. Nous sommes tous des OGM sociaux, nous avons tous perçu des aides qui vont contre les lois du marché ou nous pourrions tous un jour être amenés à en avoir besoin. Pensez aux allocations chômage, à la CMU, aux bourses sur critères sociaux, aux API, APL, ALS… The man is an actor of nature, he does not contemplate it. We are social beings, we must help the weak even if it does not directly benefit for us. We are part of the biological and economic system. Also we have to (re) write its laws. We are all social GMOs, we have all received aid which go against the laws of the market or we could all one day be in need of it. Think of unemployment benefits, to the health insurance system for the less well-off, the grants on social criteria, housing benefit, …
L’Etat français maintient des critères d’attributions d’aides sociales souvent injustes pour acheter de la guerre sociale pour diviser la société au maximum afin d’éviter que nous nous révoltions contre ceux qui nous dirigent. Nous ne sommes plus dans la période des 30 glorieuses pendant laquelle l’Etat et les patrons pouvaient s’acheter de la paix sociale. The French government maintains often unfair criteria for eligibility to social benefits to buy social war to divide the company up so that we rebelled against our leaders. We are no longer in the thirty years following the Second World War during which the state and the bosses could buy social peace.
L’économie est politique, la politique est l’objet de tous donc ne laissons personne nous faire croire que la mondialisation capitaliste est une fatalité, une obligation. La politique relève de choix en partie subjectifs, c’est à nous de les faire, pas à une minorité de technocrates au final incapable de rendre l’information compréhensible pour le plus grand nombre. The economy is political, politics is the object of all so do not let anyone make us believe that capitalist globalization is inevitable, an obligation. Politics consists in partly subjective choices, it is up to us to do them, not to a minority of technocrats in the end unable to make the information understandable to most people.
Le pouvoir au peuple et tout de suite! Power to the people and right now!
Prolétaires de tous les pays, unissons-nous! Workers of all countries, unite!
Licence Creative Commons
Cet article est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d'Utilisation Commerciale – Partage à l'Identique 3.0 non transposé
Creative Commons License
This article is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported License
Auteur : Julien Gouesse Author: Julien Gouesse

A propos gouessej

Ingénieur en informatique, militant politique d'extrême-gauche, développeur de logiciels libres multi-plateformes. Engineer in computer science, far left-wing political activist, developer of free open source cross-platform softwares.
Cet article, publié dans Politique, syndicalisme et vie associative, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.