Ma troisième petite amie [My third girlfriend]

Français English
Le mercredi 4 mai 2005, arrivé sur mon lieu de stage, je me précipitai sur l’ordinateur et je me réabonnai à Meetic, discrètement. Je pensais mettre beaucoup de temps à trouver quelqu’un donc je pris un abonnement de 6 mois. J’essayais de discuter avec des femmes sur le chat et j’envoyais quelques emails mais personne ne me répondait sur ce site de rencontres. J’essayais aussi de ne pas me faire repérer par mon maître de stage.
Voyant qu’aucune femme en ligne ne faisait attention à moi, je feuilletais les profils des femmes hors ligne, il était environ 9h45.
On Wednesday, May 4th, 2005, arrived at my place of internship, I rushed to the computer and I subscribed anew to Meetic, discreetly. I thought spending a lot of time to find someone so I took a 6-month subscription. I tried to talk to women on the chat and I sent a few emails but no one answered me on this dating site. I also tried to avoid being spotted by my supervisor.
Seeing that no online woman paid any attention to me, I was browsing the profiles of offline women, it was about 9:45.
Vers 10h15, je tombai sur son profil. Le texte n’était pas terrible mais sa photo me laissait agréablement songeur. Je lui écrivis donc un petit mot en signalant que je n’avais pas grand espoir d’obtenir une réponse. Que nenni! En tout début d’après-midi, elle me répondit par email puis nous échangeâmes nos adresses MSN. Mon logiciel de messagerie instantanée dysfonctionnait, j’avais beaucoup de mal à lui parler, je recevais ses messages avec un quart d’heure de retard. Une fois rentré à l’IUT, nous réussîmes à converser et je lui assurai que je lui enverrais une photo de moi un peu plus récente que celle figurant sur mon profil. C’est à cette fin que la photo ci-dessous fut prise à 21h29. Around 10:15, I found her profile. The text wasn’t great but her picture left me pleasantly pensive. So I wrote her a small message pointing out that I had not much hope of getting an answer. Not at all! In the early afternoon, she replied by email and we exchanged MSN addresses. My instant messaging software wasn’t working fine, I had trouble talking to her, I received messages with a quarter of an hour late. Once back at the university institute of technology, we succeeded in talking and I assured her I would send her a more recent picture of me than the one on my profile. It is for this purpose that the photo below was taken at 9:29 p.m.
Julien Gouesse. Tous droits réservés Julien Gouesse. All rights reserved
J’eus la bonne idée de lui laisser l’adresse email associée à mon téléphone (qui contenait mon numéro de portable) comme elle refusait de me laisser le sien. Le soir, une fois dans ma chambre en cité U sans Internet, comme elle voulait obtenir une réponse rapidement, au lieu de m’envoyer un email, elle m’envoya un SMS ce qui me permit de l’obtenir sans avoir à le réclamer une seconde fois. Je l’appelai le jeudi 5 mai au soir pour faire plus amplement connaissance et lui proposer de me rencontrer, elle n’avait pas l’air très intéressée. Le lendemain, elle m’apprit qu’elle comptait voir un autre gars le dimanche. Je restais calme mais ça ne m’enchantait guère. Il était trop occupé donc il ne posa pas d’autre rendez-vous avec elle. Elle me fit part de son mécontentement et je lui assurai que je m’occuperais bien d’elle. Elle accepta que nous nous voyions le samedi 14 mai à 14 heures en précisant bien : « ce sera : rendez-vous + bisous ». I had the good idea to leave the email address associated with my phone (which contained my mobile number) when she refused to give me her. In the evening, once in my room in the hall of residence without access to Internet, as she wanted to get an answer quickly, instead of sending me an email, she sent me an SMS which allowed me to get it without having to claim it a second time. I called Thursday, May 5th in the evening to become more acquainted with her and offer to meet me, she did not seem very interested. The next day she told me she planned to see another guy on Sunday. I remained calm but it didn’t delight me. He was too busy so he asked no other appointment with her. She told me of her displeasure, and I assured her I’ll take care of her well. She agreed that we saw Saturday, May 14th at 2 o’clock making it clear: « this will be: date + kisses ».
Photo supprimée, explication à la fin de cet article Photo removed, explanation at the end of this article
Julien Gouesse. Tous droits réservés Julien Gouesse. All rights reserved
Le jour J, elle arriva à peu près à l’heure, son père qui l’amenait en voiture me fit passer un véritable interrogatoire. Il nous laissa tranquille au bout d’une vingtaine de minutes. Nous allâmes boire un verre dans un petit bistrot au coeur de Neufchâtel-en-Bray. J’avais froid et j’eus l’idée saugrenue de prendre un diabolo menthe. La chanson « Elisa » interprétée par Serge Gainsbourg passa à la radio, je caressais ses cheveux délicatement et je lui dis en souriant « j’aimerais bien que tu me sautes au cou ». Elle finit par comprendre que je voulais passer aux bisous. Je lui proposais d’aller dans un endroit plus discret, je repérai un lieu sympathique avec 2 bancs. Une fois assis, au bout de quelques minutes, je finis par prendre l’initiative de l’embrasser. Ensuite, je pris quelques photos (avec mon Motorola V500) pour immortaliser ce moment. Sa tenue ne faisait pas sensation à l’époque mais le temps n’avait rien d’estival. On the D day, she almost arrived on time, his father who brought her by car make me do a real questioning. He left us alone after twenty minutes. We went for a drink in a small bar in the heart of Neufchatel-en-Bray. I was cold and I had the crazy idea to take a diabolo mint. The song « Elisa » performed by Serge Gainsbourg went on the radio, I stroked her hair gently and I said, smiling « I would like you to grab my neck ». She finally realized that I wanted some kisses. I suggested her to go into a more private place, I spotted a nice place with two benches. Once seated, after a few minutes, I finally took the initiative to kiss her. Then I took some pictures (with my Motorola V500) to capture the moment. Her outfit didn’t cause a stir but the weather wasn’t summery.
Photo supprimée, explication à la fin de cet article Photo removed, explanation at the end of this article
Julien Gouesse. Tous droits réservés Julien Gouesse. All rights reserved
Je me sentais bien, apaisé, soulagé. I felt good, relaxed, relieved.
Photo supprimée, explication à la fin de cet article Photo removed, explanation at the end of this article
Julien Gouesse. Tous droits réservés Julien Gouesse. All rights reserved
Nous nous revoyions le dimanche 22 mai 2005. We met again Sunday, May 22th, 2005.
Photo supprimée, explication à la fin de cet article Photo removed, explanation at the end of this article
Julien Gouesse. Tous droits réservés Julien Gouesse. All rights reserved
Nous étions mignons tous les deux. We were cute together.
Je pris un forfait illimité pour pouvoir passer des heures au téléphone avec elle ce qui fut fort utile pour apaiser les tensions pour ne pas pourrir nos weekends quand nous finissions par nous voir. Je lui offris un parfum et un vêtement. Elle apprécia mes cadeaux. Son père se saisit de cette occasion pour me critiquer comme à son habitude. J’étais quand même très content d’avoir égayé son anniversaire. I took an unlimited subscription to spend hours on the phone with her which was very helpful to ease tensions so as not spoil our weekends when we eventually saw us. I offered her a perfume and an article of clothing. She appreciated my gifts. Her father seized this opportunity to criticize me as usual. I was still very glad to have brightened his birthday.
Julien Gouesse. Tous droits réservés Julien Gouesse. All rights reserved
Mon grand-frère Nicolas se maria le 20 août 2005. My older brother Nicolas was married August 20th, 2005.
Photo supprimée, explication à la fin de cet article Photo removed, explanation at the end of this article
Julien Gouesse. Tous droits réservés Julien Gouesse. All rights reserved
Je choisis de venir avec ma petite amie à ce mariage pour lui montrer mon sérieux et ma détermination. Je voulais qu’elle réalise que j’étais prêt à lui laisser une grande place dans ma vie. I chose to come with my girlfriend in this wedding to show my seriousness and determination. I wanted her to realize I was ready to give her a big « room » in my life.
Thomas s’amusait avec l’hélium au mariage. La vidéo fut tournée avec un Motorola C975, un vieux smartphone 3G tout pourri. Désolé pour la qualité de l’image. Thomas was playing with helium during the wedding. The video was shot with a Motorola C975, an old crappy 3G smartphone. Sorry for the quality of the image.
Photo supprimée, explication à la fin de cet article Photo removed, explanation at the end of this article
Julien Gouesse. Tous droits réservés Julien Gouesse. All rights reserved
Alors là mon coiffeur était en prison!!! Elle n’aimait pas trop ça, je reconnais que je n’étais pas assez apprêté. Peu de temps après, elle me demanda de laisser tomber la coloration et ma tignasse. Je m’exécutai bien que la perspective de redevenir roux ne m’enchantait guère (mis à part l’économie substancielle), je lui dis « j’accepte, à charge de revanche ». So then my hairdresser was in prison! She didn’t like it, I recognize that I was not quite dressed. Shortly after, she asked me to drop the color and my hair. I did so well even though the prospect of becoming red anew did not delight me (except from the substancial saving), I told her « I accept, provided you’ll let me do the same for you ».
Les deux mois qui suivirent furent assez tendus. Je l’aidais à chercher un stage sur Rouen, je me disais que cela nous donnerait l’occasion de passer plus de temps ensemble et de nous rapprocher. Elle s’énervait sur ses cheveux et finissait par s’en prendre sur moi. Elle ne les entretenait pas assez, ils épaississaient et s’emmêlaient. Elle perdait son sang froid quand il lui fallait être apprêtée pour les entretiens. Je finis par lui payer le coiffeur pour avoir la paix. Je lui offris un collier dans la foulée, je voulais marquer le coup sans lui donner l’impression de l’acheter. Je fus soulagé quand elle trouva un stage mais son père s’en arrogea tout le mérite. The two months were pretty tense. I helped her to find an internship in Rouen, I thought it would give us the opportunity to spend more time together and get closer. She got angry at her hair and ended by being agressive with me. She did not look after it enough, it thickened and tangled. She was losing her cool when he had to be ready for interviews. I ended up paying her the hairdresser to have peace. I gave her a necklace in the process, I wanted to make a point without giving the impression of buying her. I was relieved when she found an internship but his father was arrogated all the credit.
Photo supprimée, explication à la fin de cet article Photo removed, explanation at the end of this article
Julien Gouesse. Tous droits réservés Julien Gouesse. All rights reserved
Elle était chez moi pendant son stage en novembre et en décembre 2005, nous apprenions à nous apprivoiser et à nous supporter (à prendre au second degré). She was at my home during her internship in November and December 2005, we learned to tame and support each other (not to be taken literally).
Photo supprimée, explication à la fin de cet article Photo removed, explanation at the end of this article
Julien Gouesse. Tous droits réservés Julien Gouesse. All rights reserved
Cette photo date du 21 décembre 2005. Son père ne voulait pas que je dorme chez lui, il ne nous laissa pas le choix. Elle décida de passer Noël avec moi et le réveillon avec ses parents. Nous eûmes très peu de temps pour préparer le repas de Noël, presque tous les magasins étaient fermés le 24 décembre. Nous n’avions même pas de cadeaux l’un pour l’autre. Lorsque elle me le fit remarquer, je lui répondis que c’était elle mon cadeau, que sa présence me suffisait et que le plus important à mes yeux était de passer Noël avec elle. This photo was done in December 21th, 2005. His father did not wanted to let me sleep at his home, he gave us no choice. She decided to spend Christmas Eve with me and New Year’s Eve with her parents. We had very little time to prepare the Christmas meal, almost all shops were closed on December 24th. We did not even have the gifts for each other. When she pointed this out, I told her that she was my gift, that her presence was enough and that the most important to me was to spend Christmas with her.
Photo supprimée, explication à la fin de cet article Photo removed, explanation at the end of this article
Julien Gouesse. Tous droits réservés Julien Gouesse. All rights reserved
Photo supprimée, explication à la fin de cet article Photo removed, explanation at the end of this article
Julien Gouesse. Tous droits réservés Julien Gouesse. All rights reserved
C’était le 2 mars 2006. Nous passions une très bonne soirée tous les deux. It was March 2nd, 2006. We spent a great evening together.
Photo supprimée, explication à la fin de cet article Photo removed, explanation at the end of this article
Julien Gouesse. Tous droits réservés Julien Gouesse. All rights reserved
C’était le 3 mars 2006, nous nous enlacions. It was March 3rd, 2006, we were locked in a tender embrace.
Photo supprimée, explication à la fin de cet article Photo removed, explanation at the end of this article
Julien Gouesse. Tous droits réservés Julien Gouesse. All rights reserved
Ca faisait du bien de recevoir de l’affection et d’en donner même si cela ne me faisait pas oublier les disputes, ses sauts d’humeur… It was nice to receive and give affection even if it did not make me forget the quarrels, her mood swings…
Elle prenait toujours aussi peu soin de ses cheveux ce qui ne me dérangeait que quand elle finissait par être désagréable avec moi à cause de cela. Je finis par me dire qu’elle serait mieux sans ses cheveux longs ce qui m’amena à lui demander de se les faire couper bien plus courts cette fois-ci. Après quelques hésitations, elle finit par accepter. She still took so little care of her hair which bothered me only when she ended up being rude to me because of it. I finally said that she would be better without her long hair which led me to ask her to have them cut much shorter this time. After some hesitation, she finally agreed.
Photo supprimée, explication à la fin de cet article Photo removed, explanation at the end of this article
Julien Gouesse. Tous droits réservés Julien Gouesse. All rights reserved
Elle était craquante en sortant du coiffeur mais pour que ça soit toujours vrai une semaine plus tard, il aurait fallu qu’elle y mette un peu de bonne volonté, ce qui ne fut pas le cas. Voilà le résultat… She was gorgeous coming out of the hairdresser but it would have be still true a week later if she had put just a little willingness, which was not the case. Here’s the result…
Je réussis à la traîner en manifestation. Le Contrat Première Embauche était un contrat de travail réservé au moins de 26 ans instituant dans les faits une période d’essai de 2 ans et autorisant l’employeur à y mettre fin sans justification. Je bloquais le pôle de sciences avec 6 autres personnes le matin vers 7h15. Je garde un bon souvenir de ce mouvement qui aboutit à une immense victoire de la jeunesse, une lueur d’espoir pour la suite. I succeeded in coming with her into a demonstration. The First Employment Contract was a job contract only for people under 26 actually establishing a trial period of two years and allowing the employer to terminate without cause. I blocked the center of science with 6 other people in the morning around 7:15. I have fond memories of that movement which led to a huge victory for Youth, a glimmer of hope for the future.
Ce qui devait arriver arriva. Quand nous nous sentions mal ensemble, nous pouvions parfois faire preuve d’une grande cruauté l’un envers l’autre. Elle était de plus en plus dure avec moi à l’approche de mes examens, elle faisait apparaître les plus sombres aspects de ma personnalité, je ne voulais pas qu’elle me perturbe alors que je visais la mention pour ma licence générale. Je décidai de la plaquer le vendredi 9 juin 2006. The inevitable happened. When we felt bad together, we could sometimes show great cruelty towards each other. She was increasingly hard with me when my exams were close, she showed the darkest aspects of my personality, I did not want her to bother me while I was aiming for the mention for my Bachelor degree. I decided to break up Friday, June 9th, 2006.
Photo supprimée, explication à la fin de cet article Photo removed, explanation at the end of this article
Julien Gouesse. Tous droits réservés Julien Gouesse. All rights reserved
Dès la fin du mois de juin 2006, nous nous revîmes à l’occasion de la fête du cinéma, juste après la fin de mes épreuves. J’avais encore du mal à me détacher d’elle et c’était réciproque. By the end of June 2006, we met again on the occasion of the celebration of cinema, just after the end of my exams. I still found it hard to detach myself from her and it was mutual.
Julien Gouesse. Tous droits réservés Julien Gouesse. All rights reserved
Je participais aux rencontres internationales de la jeunesse cette année-là à Pérouze en Italie, ce fut un moment fort de débats autour de thèmes assez variés (les logiciels libres, le nucléaire, le féminisme, l’éducation, …) avec des jeunes de multiples nationalités. C’était organisé sous forme de camp auto-géré, c’est-à-dire que nous prenions en charge nous-mêmes la plupart des tâches. Suite à un pari d’ami stupide avec Rémi, je dus porter une affichette avec le message « Je suis célibataire » pendant ma tâche de bar. En effet, j’étais serveur pendant une courte tranche horaire. Je précise que c’est vraiment à prendre au second degré, n’y voyez aucune pointe de sexisme ni quoi que ce soit de déplacé. I participated in the international youth meetings that year in Perugia in Italy, it was a nice moment of debates around quite varied topics (free software, nuclear power, feminism, education, …) with young people of various nationalities. It was organized as a self-managed camp, that is to say that we took care of ourselves most tasks. Following a stupid bet with my friend Remi, I had to wear a placard with the message « I’m single » during my « bar » task. Indeed, I was a waiter for a short time span. I explain that it should not be taken literally, don’t see any tip of sexism or anything inappropriate.
Pendant mon séjour, nous nous écrivions par email, nos rapports étaient conflictuels. Je calmais le jeu au téléphone comme d’habitude pour que nous puissions passer nos dernières semaines ensemble dans la joie à mon retour en France avant mon déménagement. Néanmoins, j’eus le mauvais goût de retourner sur Meetic devant elle sur mon smartphone 3G les deux derniers jours. During my stay, we wrote by email, our reports were conflicting. I calmed her down by the phone as usual to allow us to spend our last weeks together in joy during my return to France before I moved. Nevertheless, I had the bad taste to go back to Meetic in front of her with my 3G smartphone the last two days.
Photo supprimée, explication à la fin de cet article Photo removed, explanation at the end of this article
Julien Gouesse. Tous droits réservés Julien Gouesse. All rights reserved
Il ne me fallait pas grand chose pour faire l’imbécile. I didn’t need a lot of things to play the fool.
Julien Gouesse. Tous droits réservés Julien Gouesse. All rights reserved
Photo supprimée, explication à la fin de cet article Photo removed, explanation at the end of this article
Julien Gouesse. Tous droits réservés Julien Gouesse. All rights reserved
Elle me laissa un petit mot sur un ticket de caisse : « Julien, j’ai versé quelques larmes avant de partir d’ici mais ça va aller. Tu vas beaucoup me manquer. Je repense déjà à tout ce qu’on a vécu. Je te souhaite d’être (plus?) heureux à l’avenir et un bon déménagement à Paris. Je ne t’oublierai pas de si tôt (larme). Gros gros bisous j’espère qu’on continuera de se donner des nouvelles de temps en temps. Ca va je ne pleure pas trop. Je t’aime, beaucoup oui. ». She left me a note on a receipt: « Julien, I shed a few tears before leaving but it is going to be all right. I’ll really miss you a lot. I think back to everything we already lived. I wish you to be (more?) happy in the future and a good move to Paris. I will not forget you any time soon (tear). Big big kisses I hope we go on giving news from time to time. That’s fine I do not cry too much. I love you, yes a lot. ».
N.B : Le prénom d’une femme et nos photos ont été retirés de mon article lundi 28 octobre 2013 essentiellement pour des raisons de sécurité. Les femmes qui ont fait partie de ma vie ne méritent pas d’être prises pour cibles par les internautes et cette information relève désormais de ma vie privée. N.B: The first name of a woman and our photos have been removed from my article Monday, October 28th, 2013 mainly for security reasons. The women who were part of my life don’t deserve to be targeted by the Internet users and this information is now within my privacy.
Licence Creative Commons
Cet article est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d'Utilisation Commerciale – Partage à l'Identique 3.0 non transposé
Creative Commons License
This article is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported License
Auteur : Julien Gouesse Author: Julien Gouesse

A propos gouessej

Ingénieur en informatique, militant politique d'extrême-gauche, développeur de logiciels libres multi-plateformes. Engineer in computer science, far left-wing political activist, developer of free open source cross-platform softwares.
Cet article, publié dans Politique, syndicalisme et vie associative, Vie personnelle, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.